Rio Tinto renonce à deux importants projets d'investissement au Québec

Publié le 16/10/2019 à 17:00

Rio Tinto renonce à deux importants projets d'investissement au Québec

Publié le 16/10/2019 à 17:00

Par La Presse Canadienne

Jean-Sebastien Jacques, PDG de Rio Tinto (Photo: Getty Images)

Citant entre autres les prix de l’aluminium, Rio Tinto a décidé de mettre sur la glace, pour une période indéterminée, deux importants projets que le géant minier australo-britannique évaluait au Québec.

Dans un message transmis mercredi à ses travailleurs, l’entreprise renonce ainsi à son projet de centre de billettes à son site d’Alma, qui aurait pu se traduire par l’ajout d’une cinquantaine d’emplois permanents, ainsi qu’à la construction de 16 nouvelles cuves à son usine AP60 d’Arvida, au Saguenay.

Rio Tinto évaluait ces projets au moins depuis l’été dernier lorsqu’elle avait annoncé le renouvellement de son entente de continuité avec le gouvernement québécois et un investissement de 200 millions $ à Arvida.

À l’époque, le directeur exécutif des opérations Atlantique de Rio Tinto, Gervais Jacques, avait indiqué, au cours d’une entrevue téléphonique avec La Presse canadienne, que ces deux projets représentaient des investissements potentiels d’environ 300 millions $.

Actuellement, le prix de la tonne d’aluminium se négocie aux alentours de 1700 $ US, soit à un niveau « plus bas qu’au milieu de la dernière crise financière », souligne Rio Tinto dans son message.

Si elle n’ira pas de l’avant avec ces deux projets, la multinationale souligne qu’elle a déjà annoncé des investissements de 250 millions $ à son usine d’alumine Vaudreuil et qu’elle effectue en moyenne des investissements de 350 millions $ par année dans d’autres initiatives au Québec.

Par voie de communiqué, le Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma, associé au Syndicat des Métallos, dit avoir appris avec une « grande déception » la décision de Rio Tinto, reprochant à l’entreprise un manque de vision.

Leur président, Sylvain Maltais, a rappelé que les Métallos avaient accepté de rouvrir leur convention collective afin de garantir la paix industrielle l’an dernier, soulignant au passage que cela ne tenait plus.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Barack Obama a raison: nous vivons à une belle époque

15/11/2019 | François Normand

ANALYSE - La perception est forte que nous vivons des heures sombres. Or, c'est faux, si l'on analyse l'histoire.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

16/11/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

10 choses à savoir cette fin de semaine

16/11/2019 | Alain McKenna

Des failles dans des guichets automatiques au Canada permettraient de voler vos infos bancaires.