Rio Tinto mise sur le potentiel chinois

Publié le 28/10/2008 à 00:00

Rio Tinto mise sur le potentiel chinois

Publié le 28/10/2008 à 00:00

Pour Tom Albanese, le président de Rio Tinto qui était l’invité de la Chambre de Commerce de Montréal, le ralentissement chinois actuel n’est qu’une «pause», dont il fait tenir compte sans dramatiser.

Et quand la Chine fait une pause, Rio Tinto fait le ménage. Les projets sont passés au crible et les ingénieurs sont priés de bien vouloir ratisser leurs hypothèses pour voir si elles sont réalistes et leurs coûts avant que la direction ne donne le feu vert à de nouveaux projets.

Mais la Chine ne roupille jamais longtemps. « Nous croyons plutôt que le phénomène de la Chine est durable et qu’il survivra aux secousses cycliques provenant des centres financiers des pays développés et actuellement en crise», a soutenu Tom Albanese.

À son avis, si la Chine ralentit ce n’est pas parce que l’occident ne lui achète plus ses produits à bas prix mais parce que sa politique monétaire de l’an passé a été trop rigide.

À trop vouloir juguler l’inflation, les dirigeants chinois ont donné un coup de frein trop brutal à leur économie. S’ils lâchent maintenant du lest, il faut compter un délai minimal de six mois pour relancer la croissance.

Lorsque les Chinois seront à nouveau à l’œuvre, construisant des routes, ponts, réseau ferroviaires et autres infrastructures, la demande pour les matériaux de base que produit Rio Tinto repartira, croit Tom Albanese.

Ainsi, Tom Albanese table-t-il sur une demande pour les minerais qui doublera d’ici 2022, sous l’impulsion de la croissance des pays émergents.

Face à la crise, Tom Albanese rassure aussi quant à la résilience de Rio Tinto. Si les prix de vente des matières premières ont baissé, ses coûts ont aussi chuté «naturellement» puisque les taux de change des pays producteurs tels que ceux du Canada et de l’Australie ont aussi chuté et que d’autres intrants tels que les coûts de l’énergie ont aussi baissé.

image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Le journal Les Affaires change de propriétaire

Mis à jour à 13:15 | lesaffaires.com

TC Transcontinental vend la majorité de ses actifs de médias spécialisés et activités événementielles.

L'Auberge qui ne voulait pas fermer l'hiver

Édition du 21 Septembre 2019 | Claudine HĂ©bert

PME DE LA SEMAINE. Julie Ménard a fait le pari que l'auberge pouvait rouler tout au long de l'année. Elle avait raison.