Pourquoi la nation crie est disposée à brasser des affaires avec les entrepreneurs du Sud


Édition du 14 Mai 2016

C'était avant la Paix des braves. Ted Moses se promenait sous les lignes à haute tension d'Hydro-Québec. Il entendait le grésillement de l'électricité acheminée depuis les terres des Cris pour développer le sud du Québec. Pour lui, c'était ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

É-U: la production industrielle ralentie par l'ouragan Ida en août

15/09/2021 | AFP

La hausse de la production industrielle a été de 0,4% en août, conformément aux attentes, contre 0,8% en juillet.

Venezuela: miner des bitcoins, rentable avec l'électricité peu chère

15/09/2021 | AFP

Les mines de bitcoin consommeraient environ 114 TWh (térawatt-heure) sur une base annualisée.

À la une

L'économie québécoise a progressé de 3,4% au deuxième trimestre, indique l'ISQ

Il y a 8 minutes | La Presse Canadienne

Pour les deux premiers trimestres de l’année, l’économie québécoise a progressé de 9,6% par rapport à la même période.

Québec lance une opération charme visant à recruter quelques milliers d'infirmières

Québec évalue qu’il manque actuellement 4300 infirmières pour faire fonctionner le réseau de la santé normalement.

Un logiciel d'ici facilite la gestion de données en santé aux États-Unis

Il y a 29 minutes | Camille Robillard

FOCUS RÉGIONAL: OUTAOUAIS. Un comté de l'état de Washington s'est tourné vers Kohezion durant la pandémie.