Pétrole d'Anticosti: les partenaires de Pétrolia devront payer

Publié le 22/07/2016 à 15:32

Pétrole d'Anticosti: les partenaires de Pétrolia devront payer

Publié le 22/07/2016 à 15:32

La justice canadienne a ordonné vendredi au gouvernement du Québec et à la compagnie pétrolière Saint-Aubin d'honorer leurs engagements avec la société canadienne Pétrolia, à laquelle ils sont associés pour le projet de pétrole de schiste de l'île d'Anticosti.

Saisie en référé, la Cour supérieure du Québec a ordonné à la société publique Ressources Québec (détenue par le gouvernement de la Belle Province) et à Saint-Aubin Energie (filiale canadienne de Maurel et Prom) de fournir à la co-entreprise qu'ils détiennent avec Pétrolia les fonds nécessaires pour son fonctionnement de base jusqu'en mai.

Le tribunal n'a toutefois pas accédé à la demande de Pétrolia de contraindre ses associés de décaisser les 13 millions de dollars nécessaires pour réaliser des forages exploratoires sur Anticosti, à l'aide la fracturation hydraulique, prévus initialement cet été.

Les trois groupes se sont associés en avril 2014 avec la création d'une co-entreprise d'exploration pétrolière, Hydrocarbures Anticosti (HASEC), afin d'exploiter le brut du sous-sol de l'île d'Anticosti, dans le golfe du Saint-Laurent, dont Pétrolia détenait alors les permis d'exploration.

Le Québec possède à 35% cette coentreprise, via la société publique Ressources Québec, tandis que Pétrolia, Corridor Ressources et Saint-Aubin Energie (filiale canadienne de Maurel et Prom) détiennent chacun 21,7% des parts.

Les trois forages ont été permis en juin par la voie de quatre certificats d'autorisation du ministère de l' Environnement. L'entreprise, qui avait déposé sa demande en février, a soutenu que le ministère s'était pourtant engagé à répondre avant la fin d'avril. Aussitôt autorisés, les forages ont suscité une autre controverse, puisqu'ils nécessiteront le pompage de 30 millions de litres d'eau à même des rivières à saumon.

Grande comme la Corse, Anticosti est un joyau écologique que se partagent 200 habitants et 200.000 cerfs de Virginie. Ses entrailles contiendraient de 30 à 40 milliards de barils de pétrole de schiste, dont une infime partie (entre 1% et 5%) est récupérable. Le programme d'exploration actuellement en cours vise à déterminer et à valider avec précision son potentiel en hydrocarbures.

 


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Pas de pétrole à Anticosti, parfait, mais ce n'est qu'une étape

01/08/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Le Québec est arrivé au point de non-retour en matière de développement économique.

Anticosti: «nos impôts servent à freiner le Québec»

28/07/2017 | lesaffaires.com

Un paradoxe que déplore l’IEDM après la décision de Québec d’empêcher l’exploitation pétrolière sur l’île d’Anticosti.

À la une

Bourse: Wall Street marque une pause dans l'attente de Jerome Powell

Mis à jour à 17:10 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé la journée en baisse mardi, attendant un discours du patron de la Fed.

Titres en action: Baidu, Bayer, Transat...

Mis à jour à 07:27 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Cirque du Soleil: «on recherche ce qui nous fait plaisir»

14:05 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Davide Pisanu a endossé de nombreux rôles depuis son arrivée au Cirque du Soleil il y a trois ans.