Pétrole albertain: les élus québécois sont «ignorants»

Publié le 31/05/2019 à 06:47

Pétrole albertain: les élus québécois sont «ignorants»

Publié le 31/05/2019 à 06:47

Par La Presse Canadienne

«Ce n'est rien contre les citoyens québécois: nous en avons contre les élus du Québec, qui sont mal informés, mal alignés, ignorants.»

Le maire de Medicine Hat en Alberta, Ted Clugston, explique ainsi la décision de sa municipalité de boycotter le congrès annuel de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) qui s'amorçait jeudi à Québec.

Il reproche au Québec de bloquer les projets d'oléoduc qui permettrait à l'Alberta d'exporter son pétrole à l'étranger. Il ne sert plus à rien de discuter avec le Québec, a-t-il poursuivi: le procédé a été abondamment utilisé depuis le début des années 1980 et la Politique nationale de l'énergie et il n'a jamais rien donné.

Dans une entrevue avec La Presse canadienne, M. Clugston a indiqué que les élus ignorants étaient les députés de l'Assemblée nationale, le premier ministre François Legault, l'actuelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, et son prédécesseur, Denis Coderre.

Selon lui, les élus québécois ne comprennent pas que les pipelines sont plus sécuritaires que le transport ferroviaire.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique

15:31 | AFP

Le G7 s’est aussi entendu sur « pour instaurer une taxation minimale à l’impôt sur les sociétés ».

FaceApp aspire vos données, mais ce n'est pas la seule

15:15 | AFP

Outre le fait que la société est russe, sont en cause les conditions générales d’utilisation.

États-Unis: mises en garde sur la populaire application russe FaceApp

10:49 | AFP

Un sénateur appelle la police à enquêter sur les «risques pour la sécurité nationale et la vie privée».