Pétrole : la crise inquiète plus que la guerre

Publié le 30/12/2008 à 00:00

Pétrole : la crise inquiète plus que la guerre

Publié le 30/12/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Les prix étaient orientés à la hausse ces derniers jours en raison des combats dans la Bande de Gaza. Mais alors que ce conflit entrait dans son quatrième jour, le marché s'est reconcentré sur la crise internationale et sur les retombées négatives pour la demande en pétrole.

À New York mardi, le prix du brut léger pour livraison en février a terminé à 39,27 dollars américains, en baisse de 2,46%, ou 99 cents. Il avait clôturé à plus de 40 dollars la veille.

Les prix du pétrole et de ses produits dérivés ont chuté de 73% depuis leur sommet annuel, 147,27 dollars/baril, atteint le 11 juillet dernier.

image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Unifor conclut une entente avec Ford

Mis à jour il y a 42 minutes | La Presse Canadienne

Les 6300 travailleurs syndiqués de Ford voteront sur l’entente de principe au cours du week-end.

L'usine de Bombardier à La Pocatière perd un contrat

Les deux parties ont indiqué, mardi, que la décision avait été prise d’un « commun accord ».

Pourquoi Innergex mise de plus en plus sur le stockage d'énergie aux États-Unis

Depuis mai, Innergex a signé quatre contrats d'approvisionnement d'énergie solaire à Hawaï comprenant du stockage.