Pétrole : la chute la plus importante depuis 1991

Publié le 02/09/2008 à 00:00

Pétrole : la chute la plus importante depuis 1991

Publié le 02/09/2008 à 00:00

Par lesaffaires.com

Le baril de pétrole a toutefois remonté pour s'établir à 108,64 dollars américains vers 14h, en baisse de 6,82 dollars, ou 2,90%. Cette chute de plus de 6,5 dollars le baril est la plus importante en termes de dollars depuis la première Guerre du golfe en 1991, selon Reuters.

Réactions moins forte que prévu

Certains analystes, toutefois, ont soutenu que les réactions des marchés n'avaient pas été aussi fortes que prévu.

Un rapport de la société américaine de gestion de risque Cameron Hanover a fait valoir que la force du dollar américain et le déclin de la demande des consommateurs avaient contribué à la baisse des prix du pétrole. Une importation plus grande en provenance des pays de la mer du Nord a également aidé, selon des analystes de la JBC Energy à Vienne, en Autriche.

Tout de même, de grandes sociétés comme Exxon Mobil et Valero Energy avaient interrompu leurs activités dans le Golfe du Mexique en prévision du passage de Gustav. En tout, des opérations de raffinage d'une capacité d'environ 2,4 millions de barils ont été abandonnées, soit près de 15 pour cent de la production totale du pays, selon des données fournies par la société de courtage McGraw-Hill.

En attente d'Hanna

Le Centre national des ouragans (NHC) de Miami a rétrogradé mardi l'ouragan Hanna en tempête tropicale, mais a prévenu qu'il pourrait reprendre de la vigueur.

Selon le NHC, le centre d'Hanna est très proche de l'île de Great Inagua et se déplace vers l'ouest à la vitesse de 3,2km/h. La tempête devrait se diriger vers le sud-est des Bahamas mardi.

Ses vents atteignent désormais les 113km/h, contre 119km/h pour un ouragan de catégorie 1.

Avec La Presse Canadienne


À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une Ă©coute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Les compagnies aériennes américaines entrevoient l'éclaircie, mais après Omicron

Les compagnies ont fait face à quelques journées très compliquées en fin d’année dernière.