Ottawa n'explique pas son calcul des recettes fiscales de Trans Mountain

Publié le 25/11/2019 à 16:18

Ottawa n'explique pas son calcul des recettes fiscales de Trans Mountain

Publié le 25/11/2019 à 16:18

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, s’abstient d’expliquer comment son ministère en est venu à estimer que l’agrandissement de l’oléoduc Trans Mountain générerait des recettes fiscales supplémentaires de 500 millions $ pour le trésor canadien.

Ce chiffre avait été cité par le gouvernement de Justin Trudeau au moment de la deuxième approbation du projet en juin dernier. Le montant de 500 millions $ figurait également dans la plateforme électorale des libéraux, dans le but de montrer comment ils comptent financer leurs diverses promesses.

L’économiste Robyn Allan affirme qu’elle essaie en vain d’obtenir des explications sur ce calcul depuis plusieurs mois.

Un porte-parole de Bill Morneau a indiqué que les 500 millions $ représentent une estimation du ministère des Finances, sans pour autant répondre aux questions sur les origines de cette estimation.

Mme Allan souligne que le gouvernement utilise ce chiffre pour générer un soutien du public envers le projet d’oléoduc et qu’il a donc la responsabilité d’en expliquer la source.

Ottawa a fait l’acquisition de Trans Mountain auprès de Kinder Morgan Canada en 2018 afin de surmonter l’opposition politique à l’expansion du pipeline. Le gouvernement espère pouvoir le revendre au secteur privé une fois l’expansion terminée.

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, digérant les données sur l'emploi

Mis à jour le 07/08/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street baissait vendredi midi, digérant le rapport mensuel américain sur l'emploi.

Titres en action: Magna International, Sun Life, Héroux-Devtek, Goldman Sachs...

Mis à jour le 07/08/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Second Cup ferme davantage de cafés

Second Cup tente de s’ajuster au coup porté par la pandémie de COVID−19.