Moins de surveillance environnementale des sables bitumineux en Alberta

Publié le 04/08/2020 à 08:49

Moins de surveillance environnementale des sables bitumineux en Alberta

Publié le 04/08/2020 à 08:49

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

Les gouvernements du Canada et de l’Alberta ont signé un accord qui prévoit d’importantes réductions dans la surveillance environnementale des sites de sables bitumineux.

L’accord signé le 7 juillet dernier, dont une copie a été obtenue par La Presse Canadienne, démontre que le budget du programme fédéral-provincial a été réduit de 25 %, de 58 millions $ l’année dernière à 44 millions $ cette année.

Aucune étude n’est prévue dans les environs du principal affluent de la rivière Athabasca, dans les zones humides ou parmi les populations de poissons et d’insectes.

Le programme de surveillance a été mis en place par le gouvernement conservateur du premier ministre Stephen Harper en 2012 afin de permettre le financement d’études de scientifiques des gouvernements, mais aussi du secteur privé.

Jim Herbers, qui dirige l’un de ces organismes privés, l’institut Alberta Biodiversity Monitoring, raconte s’être fait dire que les compressions dans le programme de surveillance visaient à protéger les travailleurs de la COVID-19.

Le gouvernement du Canada et celui de l’Alberta se sont abstenus de répondre aux demandes d’entrevue.

Le critique en Environnement du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Alberta, Marlin Schmidt, affirme pour sa part que la décision de sabrer dans le programme de surveillance nuira à la protection de l’environnement de même qu’à la réputation internationale de l’industrie albertaine des sables bitumineux.

 


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Bombardier: la vente de deux usines à Spirit mise en doute

16:59 |

Certaines conditions nécessaires à la conclusion de la transaction ne sont toujours pas remplies, dit Spirit Aerosystems

L'usine de Bombardier à La Pocatière perd un contrat

Les deux parties ont indiqué, mardi, que la décision avait été prise d’un « commun accord ».

Deuxième vague: Justin Trudeau fera un discours à la nation

Mis à jour à 17:05 | La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau fera un discours à la nation mercredi soir.