Les travaux de Keystone XL suspendus

Publié le 20/01/2021 à 10:21

Les travaux de Keystone XL suspendus

Publié le 20/01/2021 à 10:21

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

TC Énergie (TRP) a suspendu mercredi les travaux sur son projet Keystone XL puisqu’elle s’attend à ce que le président élu américain, Joe Biden, révoque son permis après son investiture, plus tard dans la journée. 

Le titre de la société glissait de près de 1,00%, à 56,02 $ à la Bourse de Toronto.

Dans un communiqué de presse, la société s’est dite « déçue » de l’action attendue de M. Biden, faisant valoir que cette dernière ferait fi des examens réglementaires approfondis qui ont révélé que l’oléoduc transporterait l’énergie nécessaire d’une manière responsable du point de vue écologique et qu’il renforcerait la sécurité énergétique nord-américaine. 

TC Énergie a averti que cette décision entraînerait la mise à pied de milliers de travailleurs syndiqués et qu’elle survenait malgré ses engagements à utiliser plus d’énergie renouvelable et à élaborer des partenariats avec les communautés autochtones. 

L’entreprise a précisé qu’elle cesserait de capitaliser les coûts, y compris l’intérêt pendant la construction, à compter de mercredi, et qu’elle évaluerait la valeur comptable de son investissement dans le pipeline, déduction faite des recouvrements du projet. 

Elle a ajouté que cela entraînerait probablement des charges de dépréciations « substantielles », principalement hors trésorerie, dans ses résultats financiers du premier trimestre. 

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, avait exhorté mardi le premier ministre Justin Trudeau à faire pression sur M. Biden pour permettre à Keystone XL de continuer. Le gouvernement de M. Kenney a investi 1,5 milliard $ directement dans le projet, ainsi que des garanties de prêt, et il a affirmé qu’environ 1 milliard $ seraient en danger si le projet était abandonné. 

« Notre activité de base continue de très bien performer et, outre Keystone XL, nous allons de l’avant avec 25 milliards $ de projets d’immobilisations garantis ainsi qu’un solide portefeuille d’autres occasions de même qualité en cours de développement », a affirmé le chef de la direction de TC Énergie, François Poirier, dans un communiqué. 

Il a indiqué que la société restait déterminée à accroître ses bénéfices et ses dividendes grâce à ses investissements dans les infrastructures énergétiques essentielles, même si Keystone XL n’allait pas de l’avant.

 

Sur le même sujet

TC Énergie réclame une compensation pour l'annulation du projet Keystone XL

La société de Calgary a officiellement déposé une demande d’arbitrage dans sa demande pour «dommages économiques».

L'expansion du pipeline Keystone XL est abandonnée par TC Energy

La construction du pipeline avait été suspendue en janvier après la révocation du permis de construction par Joe Biden.

À la une

Ça rapporte d’investir dans des organismes communautaires

24/01/2022 | Emmanuel Martinez

Investir dans les organismes communautaires est bon pour l’économie, selon une étude de la firme AppEco.

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

24/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.