Les projets de Shell en Alberta au frigo

Publié le 27/11/2008 à 00:00

Les projets de Shell en Alberta au frigo

Publié le 27/11/2008 à 00:00

Selon Reuters, Shell Canada aurait soustrait sa demande de permis pour son projet de Carmon Creek. La compagnie veut remettre à plat le concept et les critères de rentabilité pour ce projet pour lequel la décision finale d’investissement devait être prise en 2010.

Shell Canada ne s’est pas donnée de délai pour raviver le projet.

La récente baisse du prix du pétrole, qui a ramené le baril dans la fourchette de 50 à 55 dollars américains, a mis en péril la rentabilité de l’exploitation des sables bitumineux en Alberta.

En parallèle, les coûts d’exploitation ont connu des hausses significatives. Ce sont surtout les salaires qui ont pris l’ascenseur car les régions sur lesquelles sont situés les gisements de pétrole sont très peu peuplées. Les employés potentiels exigent des rétributions financières de plus en plus élevées pour tenir compte de la contrainte d’isolement et des rigueurs du climat.

À la une

À surveiller: Couche-Tard, H2O Innovation et Rogers

Il y a 25 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Couche-Tard, H2O Innovation et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes.

Sur le banc des pénalités, Couche-Tard est bon marché

Il y a 14 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Tous se demandent quelle autre filière Couche-Tard a choisie en tant qu’avenue de croissance complémentaire.

Keystone XL, première pomme de discorde entre Trudeau et Biden

07:05 | AFP

Dès son arrivée au pouvoir, le nouveau président américain pourrait compliquer la tâche du premier ministre canadien.