Les dépenses en immobilisations des pétrolières devraient grimper de 22% en 2022

Publié le 20/01/2022 à 13:35

Les dépenses en immobilisations des pétrolières devraient grimper de 22% en 2022

Publié le 20/01/2022 à 13:35

Par La Presse Canadienne

Tim McMillan, a estimé que l’industrie du gaz naturel et du pétrole poursuivait son chemin vers la reprise. (Photo: La Presse Canadienne)

Calgary — L’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) dit s’attendre à une augmentation de 22% des investissements dans le gaz naturel et le pétrole en 2022.

Les dépenses en immobilisations dans le secteur devraient atteindre 32,8 milliards $, contre environ 26,9 milliards $ l’an dernier.

Selon l’ACPP, la croissance prévue des dépenses globales cette année marquerait la deuxième année consécutive d’augmentations importantes de ces investissements.

Elle estime à 21,2 milliards $ les investissements en immobilisations dans le pétrole et le gaz naturel conventionnels, contre 18,1 milliards $ l’an dernier.

Les investissements dans les sables bitumineux devraient totaliser environ 11,6 milliards $, contre 8,7 milliards $ en 2021.

Le chef de la direction de l’ACPP, Tim McMillan, a estimé que l’industrie du gaz naturel et du pétrole poursuivait son chemin vers la reprise.

 

À la une

Bourse: nouvelle séance noire à Wall Street, les indices dévissent

Mis à jour le 18/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto en baisse de 390 points.

Les supermarchés Target plombés par la hausse des coûts, l'action s'effondre

18/05/2022 | AFP

La hausse des coûts de transport et les changements d'habitude des consommateurs ont fortement pesé sur les marges.

À surveiller: Aya Gold & Silver, George Weston et Equinox Gold

18/05/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres d'Aya Gold & Silver, George Weston et Equinox Gold? Voici des recommandations d'analystes.