Le torchon brûle entre l'AEMQ et le BAPE

Publié le 10/12/2014 à 15:40

Le torchon brûle entre l'AEMQ et le BAPE

Publié le 10/12/2014 à 15:40

Par Suzanne Dansereau

Le Bureau des audiences publiques sur l’Environnement (BAPE) et l’Association pour l’exploration minière du Québec (AEMQ) sont à couteaux tirés depuis que l’AEMQ a accusé le BAPE d’être biaisé et «guidé par les dérives environnementalistes non fondées scientifiquement» dans le dossier de la filière uranifère.

L’AEMQ a fait ces accusations dans le mémoire qu’elle a remis au BAPE en vue des audiences génériques qu’il tient sur l’uranium. Le dépôt de son mémoire devait être suivi par une présentation lors des audiences publiques. Sauf que le BAPE l’a retirée de la liste des témoins.

Dans son mémoire, dont LesAffaires.com a obtenu copie, l’organisme qui représente 330 sociétés québécoises d’exploration minière accuse le BAPE de déborder de son mandat. Il met en cause la neutralité de son président Louis-Gilles Francoeur, parce qu’en 2011, ce dernier a déclaré sur les ondes de Radio-Canada que «les mines sont l’industrie la plus polluante de toutes»; et dénonce le rapport du BAPE sur le projet de mine d’apatite Mine Arnaud comme étant «une illustration de ce que le Québec ne doit pas faire».

En outre, l’AEMQ accuse les groupes s’opposant au développement de la filière uranifère de faire de l’opposition «systématique, dogmatique, voire radicale».

Au BAPE, la directrice des communications Suzanne Bourdages a expliqué que le mémoire de l’AEMQ ne pouvait plus faire l’objet d’une présentation publique parce qu’il ne «respecte pas les règles de participation». Ces règles indiquent notamment que les mémoires ne doivent pas comporter des propos diffamatoires, a précisé Mme Bourdages.

«L’AEMQ s’attaque à la compétence, à l’impartialité des commissaires et au jugement des autres participants, a-t-elle estimé. Le mémoire n'est pas soumis dans le respect des personnes. On ne peut pas diffuser cela».

Mme Bourdages a ajouté que le BAPE a demandé à l’AEMQ de reformuler ses propos, et que cette dernière a refusé de le faire.

À l’AEMQ, la directrice générale Valérie Filion a qualifié le retrait de son mémoire «d’aberrant» et a exhorté le gouvernement à «réformer» le BAPE.

 

 

 

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

Il y a 55 minutes | François Normand

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.