Le secteur agricole demande l'aide des Québécois dans les champs

Publié le 16/04/2020 à 14:50

Le secteur agricole demande l'aide des Québécois dans les champs

Publié le 16/04/2020 à 14:50

Par La Presse Canadienne
Une personne tient des salades dans un panier.

Tous les travailleurs étrangers prévus ne pourront pas venir au Québec en raison de la pandémie de la COVID-19. (Photo: 123RF)

L’industrie agricole lancera bientôt un appel à la mobilisation pour tous les Québécois désireux de travailler dans une ferme près de chez eux.

Le président de l’Union des producteurs agricoles, Marcel Groleau, dit que des négociations sont toujours en cours avec Ottawa et Québec, mais qu’il espère pouvoir en faire l’annonce bientôt.

M. Groleau précise que tous les travailleurs étrangers prévus ne pourront pas venir au Québec en raison de la pandémie de la COVID-19 et que l’industrie aura « besoin de main-d’œuvre locale pour compléter ».

Il ajoute qu’il est « urgent » d’en faire l’annonce pour que les entreprises agricoles puissent prévoir leurs récoltes lors de la saison estivale.

Les premiers travailleurs étrangers ont déjà commencé à arriver au Québec et ce sont les employeurs qui auront la responsabilité d’assurer leur quarantaine.

Ottawa a déjà annoncé l’octroi de 50 millions $ pour aider le secteur agricole à couvrir ces frais supplémentaires.


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À la une

Les centres d'achats rouvriront le 1er juin à l'extérieur de Montréal

Mis à jour à 14:22 | La Presse Canadienne

M. Legault a voulu rassurer les secteurs qui n'ont pas eu de consignes pour leur rappeler qu'ils ne sont pas oubliés.

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre, à cause de la pandémie.

Moins de millions pour le patron d'Air Canada à cause de la COVID-19

Il était en voie d’avoir droit à une rémunération globale d’environ 12,9 millions $ l’an dernier.