Le réchauffement climatique profitera à Hydro-Québec

Publié le 05/08/2014 à 10:09

Le réchauffement climatique profitera à Hydro-Québec

Publié le 05/08/2014 à 10:09

Personne ne se réjouit du réchauffement climatique, mais Hydro-Québec devrait néanmoins profiter du phénomène que la plupart des experts jugent inévitable.

Deux nouveaux rapports faisant le lien entre l’eau et l’électricité viennent d’être publiés. D’ici 2040, il n’y aura pas assez d’eau dans le monde pour étancher la soif de la population et continuer à utiliser les solutions énergétiques et électriques actuelles si nous continuons à faire ce que nous faisons aujourd’hui.

Derrière cette recherche, on trouve un groupe de chercheurs de l’Université d’Aarhus au Danemark, de la Vermont Law School et de la CNA Corporation aux États-Unis.

Dans la plupart des pays, l’électricité est la principale source de consommation d’eau parce que les centrales électriques doivent refroidir leurs circuits pour fonctionner. Les seuls systèmes énergétiques ne nécessitant pas de cycles de refroidissement sont les systèmes solaires et éoliens. Or, la plupart des systèmes d’alimentation n’enregistrent même pas la quantité d’eau utilisée pour faire fonctionner le système.

« C’est un énorme problème. Le secteur de l’électricité ne réalise pas la quantité d’eau qu’il consomme. Et cela pourrait conduire à une grave crise si personne n’agit bientôt sur cette consommation», affirme le professeur Benjamin Sovacool, de l’Université d’Aarhus.

En combinant les résultats de nouvelles recherches avec des projections sur la pénurie d’eau et la population mondiale, l’étude arrive à la conclusion que d’ici 2020, 30 à 40% du monde subira une pénurie ou une rareté de l’eau, et les changements climatiques pourraient faire empirer la situation.

« Cela signifie que nous devrons décider si nous utilisons l’eau pour maintenir les centrales en état de fonctionner ou pour l’eau potable. Nous n’avons pas assez d’eau pour faire les deux», soutient le professeur Sovacool.

Sombre tableau mais…

«Pour le Québec, c'est une bonne nouvelle! On ne se réjouit évidemment pas de la pénurie d'eau, mais celle-ci devrait valoriser les exportations d'Hydro-Québec», affirme Pierre-Olivier Pineau, professeur titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l'énergie de HEC Montréal.

«La pénurie d'eau ne touchera pas vraiment l'apport en eau dans les réservoirs d'Hydro, ajoute M. Pineau dans un entretien à LesAffaires.com. Au contraire, les changements climatiques seront globalement favorables à l'approvisionnement en eau. La pénurie d'eau (et son réchauffement) va affecter la capacité des centrales thermiques (au charbon et nucléaires, essentiellement) à se refroidir.

«À des moments clés, comme une canicule en période de sécheresse, il pourrait ne pas avoir assez d'eau, assez froide, pour permettre à ces centrales d'être refroidies. Cela les obligera à fermer et pourrait créer des pénuries à des moments critiques. Ces pénuries, causées par des sécheresses locales, devraient faire monter très haut les prix de l'électricité, rendant très profitables les ventes à l'exportation.

«Ce qui est favorable à Hydro-Québec, c'est le prix du gaz naturel quand il monte et le désir d'acheter de l'électricité de source renouvelable, croit M. Pineau. Les changements climatiques et la lutte pour tenter de les limiter vont avoir tendance à faire monter le prix du gaz et à rendre l'énergie renouvelable plus désirable. Les changements climatiques devraient donc, indirectement, être favorables à Hydro, plus que la pénurie d'eau.»

 

À la une

Préparez-vous à de l’instabilité politique à Ottawa

25/09/2021 | François Normand

ANALYSE. Depuis 1962, 10 des 20 élections fédérales ont produit un gouvernement minoritaire. Depuis 2004, c'est 5 sur 7.

Michael Kovrig et Michael Spavor libérés de Chine ont atterri au Canada

Mis à jour le 25/09/2021 | AFP

Les deux hommes, relâchés peu après le départ de Meng Wanzhou pour la Chine, ont atterri à Calgary.

Huawei, Meng Wanzhou et les deux Michael: une saga diplomatico-judiciaire

Mis à jour le 24/09/2021 | AFP

Retour sur les moments les plus marquants de cette saga.