Le réchauffement arctique modifierait le climat en Amérique du Nord et en Europe

Publié le 16/02/2014 à 09:59

Le réchauffement arctique modifierait le climat en Amérique du Nord et en Europe

Publié le 16/02/2014 à 09:59

Par AFP

Le réchauffement de l'Arctique pourrait affecter durablement le "jet stream" polaire qui est déterminant pour le climat en Amérique du Nord et en Europe, selon des travaux américaine.

Cette étude indique que le "jet stream", des vents qui soufflent d'ouest en est à haute altitude, "s'affaiblissent et ce courant tend de ce fait à s'élargir et à dévier plus facilement de sa trajectoire", a expliqué Jennifer Francis, professeur de climatologie à l'Université Rutgers dans le New Jersey.

Elle est le principal auteur de cette recherche présentée samedi à la conférence annuelle de l'Association américaine pour l'avancement de la science (AAAS) réunie ce week-end à Chicago.

"Quand le jet stream s'affaiblit --ce qui a été le cas ces deux dernières décennies--, les phénomènes météorologiques ont tendance à durer plus longtemps", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

"Cela semble suggérer que les caractéristiques du temps changent", a ajouté la scientifique selon qui "cela se produira plus fréquemment".

Ainsi les Etats-Unis connaissent un hiver particulièrement froid et enneigé dans le Middle-West jusque dans le sud où cela est inhabituel.

En revanche les régions nordiques comme l'Alaska connaissent un hiver anormalement clément cette année.

Ce phénomène pourrait résulter du réchauffement ces dernières décennies dans l'Arctique où les températures ont grimpé de deux à trois fois plus vite que dans le reste du globe, a relevé James Overland, un scientifique de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) qui a participé à cette présentation.

Le changement du "jet stream" s'explique en partie par la différence de températures entre l'Arctique et les latitudes moyennes, a-t-il dit.

Si cette différence est importante, la vitesse de ce courant s'accélère, un peu comme une rivière descendant une colline.

En revanche, si l'écart des températures entre les latitudes moyennes et l'Arctique, qui s'est réchauffé, est faible, le "jet stream" s'affaiblit, ont expliqué ces scientifiques.

Avec les phénomènes climatiques extrêmes observés ces dernières années aux Etats-Unis --chaleur record, sécheresse...-- et ailleurs dans le monde comme la canicule record actuelle en Australie, la question se pose de savoir si ces événements résultent d'une simple variation naturelle du climat ou du réchauffement de la planète lié aux activités humaines.

Plus grand impact sur l'agriculture

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial