Le cabinet d'avocats BLG ouvre un bureau en Chine


Édition du 22 Novembre 2014

Le cabinet d'avocats BLG ouvre un bureau en Chine


Édition du 22 Novembre 2014

Par Suzanne Dansereau

(Photo: Bloomberg)

C’est parce qu’il parie que les entreprises chinoises vont accroître leurs investissements au Canada dans les prochaines années que Borden Ladner Gervais vient d’ouvrir un bureau de représentation à Beijing, en Chine.

Le bureau de BLG n’entend pas pratiquer le droit chinois, il compte plutôt attirer des clients chinois intéressés à faire des affaires au Canada, a expliqué Pascal de Guise, un des partenaires du cabinet.

Même si la croissance chinoise diminue et que l’intérêt pour le minerai canadien baisse, ce dernier estime que le moment est opportun.

«Quand il y a un boom, les gens sont plus difficiles à approcher, plaide Me De Guise. Nous voulons montrer notre engagement envers la Chine par ce geste concret qui prouve que nous sommes là pour le moyen et long terme».

Le bureau établira des relations avec des cabinets d’avocats chinois qui pourront lui référer leurs clients chinois voulant faire des affaires au Canada, en plus d’approcher lui-même des clients chinois.

Outre le secteur des ressources naturelles (gaz, pétrole, minerais, hydro-électricité), BLG voit des occasions d’affaires dans les technologies vertes, les infrastructures – notamment en PPP – et l’immobilier.

Plus des trois quarts des clients chinois de BLG à l’heure actuelle oeuvrent dans le secteur des ressources naturelles. L’une des plus importantes transactions à laquelle le cabinet a participé est l’acquisition par Yanchang Petroleum International de la société Novus Energy établie en Alberta et en Saskatchewan. Une transaction évaluée à 220M$ CAN. BLG a aussi conseillé China Oil and Gas dans l’acquisition de la compagnie albertaine Baccalieu.

Mais c’est le cabinet Blakes qui a participé à la plus importante transaction dans le secteur, celle de l’achat de la pétrolière Nexen par CNOCC (China National Offshore Oil Company), au montant de 15G$.

À l’heure actuelle, BLG a un bureau «Chine» à Vancouver. Ce sont les avocats de ce bureau qui partaient faire la promotion du cabinet en Chine. Mais BLG va maintenant recruter à Beijing un expert en développement des affaires qui ne sera pas nécessairement avocat, mais qui connaîtra le mandarin. Le candidat idéal n’a pas encore été trouvé.

À la une

Québec lance une opération charme visant à recruter quelques milliers d'infirmières

Québec évalue qu’il manque actuellement 4300 infirmières pour faire fonctionner le réseau de la santé normalement.

Manifestations antivaccins: Québec dépose le projet de loi 105

Un projet de loi visant à interdire les manifestations d’antivaccins à moins de 50 mètres des écoles et des garderies.

Augmenter la hauteur des tours à Montréal: un débat houleux

BLOGUE INVITÉ. Je crois à un Montréal décomplexé qui a de grandes ambitions, tout en gardant son patrimoine.