Lancer votre start-up à Hong Kong, pourquoi pas?


Édition du 13 Décembre 2014

Lancer votre start-up à Hong Kong, pourquoi pas?


Édition du 13 Décembre 2014

Par Suzanne Dansereau

La Chine, sa mutation, nos entreprises- Série 4/5: Deuxième partenaire commercial du Québec, en voie de devenir la première économie mondiale, la Chine poursuit sa grande mutation. De retour d’un voyage de deux semaines dans trois villes stratégiques de l’empire du Milieu : Hong Kong, Shanghai et Beijing, notre journaliste raconte comment des PME québécoises ont profité des nouvelles occasions d’affaires qu’offre cette quête de modernité.

À lire aussi:
«Celui qui vient de la forêt» chez les géants pharmaceutiques à Shanghai
La Chine et le Québec: plus que des ressources naturelles

Stéphane Boivin a pris sa décision. Au premier trimestre de 2015, il installera son entreprise, Pivot88, dans l'incubateur du Cyberport, le centre d'innovation en technologies de l'information de Hong Kong.

Pour la somme de 1 000 $ de Hong Kong ($ HK) par mois (148 $ CA), il y louera un bureau qui lui donnera accès à des infrastructures ultra-modernes ainsi qu'à des occasions de réseautage extraordinaires, compte tenu du fait que plusieurs multinationales y logent aussi.

Pivot 88 fabrique des logiciels de contrôle de la qualité. L'entreprise de Laval a déjà conclu des contrats avec plusieurs fabricants canadiens qui sous-traitent en Chine. Mais il veut maintenant traiter directement avec les usines chinoises. «Hong Kong est le meilleur endroit pour installer mon premier bureau en Chine, dit-il à Les Affaires. J'ai déjà deux clients potentiels dont le bureau commercial est à Hong Kong. C'est beaucoup plus simple de s'établir à Hong Kong que d'essayer d'obtenir le statut de WOFE (Whole-Owned Foreign Entreprise) dans une ville de la Chine continentale.»

À lire aussi:
«Celui qui vient de la forêt» chez les géants pharmaceutiques à Shanghai
La Chine et le Québec: plus que des ressources naturelles

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.