La relance de la mine de fer du lac Bloom «est plus que rentable»

Publié le 16/02/2017 à 17:58

La relance de la mine de fer du lac Bloom «est plus que rentable»

Publié le 16/02/2017 à 17:58

Par François Normand

Crédit photo (123RF)

La relance de la mine de fer du lac Bloom, près de Fermont, a franchi une nouvelle étape ce jeudi, avec le dévoilement d'une étude de Champion Iron Limited (Toronto, CIA) qui montre que sa relance serait «plus que rentable».

«Notre étude de faisabilité montre que notre projet de mine est plus que rentable dans le marché actuel», affirme au bout du fil David Cataford, vice-président ingénierie chez Champion.

L'étude montre que le coût de production moyen de la mine serait de 44,62$ la tonne (34,1$US). Or, actuellement, le prix du fer s'élève à 90$US, soit presque trois fois plus.

Reste à voir toutefois si les cours resteront à ce niveau, car certains analystes miniers les voient redescendre au courant de 2017.

Par exemple, Credit Suisse table sur une tonne de fer qui s'établirait à 55$US en 2017 et à 53$US en 2018. Barclays s'attend aussi à une réduction des prix en 2017, avec une tonne avoisinant les 55$US.

Même si ces prévisions se réalisent, la mine de fer du lac Bloom serait toujours rentable, fait remarquer David Cataford.

Cela dit, la publication de l'étude n'est pas un feu vert automatique pour la relance de la mine, qui appartenait auparavant à Cliffs ressources naturelles.

Champion a besoin d'une nouvelle ronde de financement de 326,8 millions de dollars, dont la moitié irait à financer des infrastructures. Plusieurs options sont sur la table, incluant de la dette.

Le gouvernement du Québec détient une participation de 36,8% dans la mine - le reste est détenu par Champion.

En décembre 2014, lors de sa fermeture, 400 travailleurs étaient à l'emploi de la mine du lac Bloom. Champion l'a acquise en 2016 au coût de 10 M$.


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Canada: l'économie a connu un brusque ralentissement fin 2019

10:25 | AFP

Le PIB a progressé de seulement 0,3 %, une forte baisse par rapport à la croissance de 1,1 % au 3e trimestre.

À surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

08:55 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: le temps de miser sur les grandes banques canadiennes?

BALADO. Les plongeons boursiers des derniers jours rendent les titres bancaires très intéressants, selon Steve Bélisle.