La Cour suprême ne se penchera pas sur l'oléoduc Trans Mountain

Publié le 05/03/2020 à 10:24

La Cour suprême ne se penchera pas sur l'oléoduc Trans Mountain

Publié le 05/03/2020 à 10:24

Par La Presse Canadienne
La Cour suprême du Canada

Les Premières Nations et groupes environnementaux voulaient faire appel d’une décision de la Cour d’appel fédérale. (Photo: 123RF)

La Cour suprême ne se penchera pas sur des demandes d’autorisation de Premières Nations et des groupes environnementaux opposés à l’expansion de l’oléoduc Trans Mountain.

Le plus haut tribunal du pays a confirmé jeudi qu’il n’entendra pas leurs arguments.

Ces groupes voulaient faire appel d’une décision de la Cour d’appel fédérale datant du 4 septembre 2019.

Les Premières Nations et groupes environnementaux avaient tous fait des demandes distinctes pour en appeler de cette décision.

Certains soutiennent qu’elle limitait l’accès des plaideurs au contrôle judiciaire pour contester la construction du pipeline. D’autres se demandaient si la gouverneure en conseil avait compétence pour justifier les « effets négatifs importants » du projet sur une espèce protégée.

Quatre jeunes avaient aussi fait une demande, plaidant que le gouvernement doit considérer l’impact de Trans Mountain sur les jeunes, pour ce qui est des changements climatiques.

 

Sur le même sujet

À la une

Trois perles pour passer de l'inconfort à l'harmonie

Il y a 51 minutes | Sylvie Huard

BLOGUE INVITÉ. Comment muscler l’harmonie et la cohésion au sein d'une famille en affaires?

À surveiller: Alphabet, Facebook et Metro

Que faire avec les titres d’Alphabet, Facebook et Metro? Voici quelques recommandations d’analystes.

Montée en flèche du déficit commercial en 2020 au Canada

Il a plus que doublé entre 2019 et 2020. Il est passé de 15,4 milliards $ à 37,3 milliards $.