La chute des prix du fret maritime favorise les minières

Publié le 12/03/2019 à 11:57

La chute des prix du fret maritime favorise les minières

Publié le 12/03/2019 à 11:57

Par François Normand
Un navire transportant du fer

Un navire transportant du fer (source: 123RF)

Les producteurs de minerais dans le monde profitent de la baisse importante des prix du fret maritime ces trois derniers mois, affirme la firme Morgan Stanley.

Dans une note publiée le 11 mars, la firme américaine souligne que le Baltic Dry Index (BDI), le principal indice du transport maritime en vrac dans le monde, a chuté de 53% depuis décembre, soit son niveau le plus bas depuis juin 2016.

La chute du BDI a tiré les prix vers le bas. Par exemple, le taux pour le transport du fer entre le Brésil et la Chine est passé de 13 à 11,40$US la tonne.

Le Baltic Dry Index mesure principalement le dynamisme du transport de minerais, de charbon et de céréales aux quatre coins de la planète.

Selon Morgan Stantley, cette chute ne tient pas uniquement aux déboires de la minière Vale, au Brésil, à la suite de la rupture d’un barrage qui a fait 186 morts en janvier.

La firme estime plutôt que la chute de l’indice est due à l’anticipation du ralentissement de la demande de transport maritime dans le monde, alors que les principales économies comme la Chine montrent des signes d’essoufflement.

 

 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Un exportateur québécois renonce au marché américain

Édition du 15 Juin 2019 | François Normand

Club Tissus jette l'éponge par rapport aux États-Unis. Les nouvelles règles du libre-échange visant le commerce de ...

Les exportations du Québec reculent par rapport au PIB

07/06/2019 | François Normand

Cette situation tient essentiellement à la perte des parts de marché du Québec aux États-Unis.

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

15/06/2019 | François Normand

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?