L'Iran fait du «chantage nucléaire» selon les États-Unis

Publié le 04/01/2021 à 16:37

L'Iran fait du «chantage nucléaire» selon les États-Unis

Publié le 04/01/2021 à 16:37

Par AFP

(Photo: 123RF)

Les États-Unis ont dénoncé lundi la nouvelle entorse de l’Iran à l’accord nucléaire international, qualifiant son processus destiné à produire de l’uranium enrichi à 20 % de « chantage nucléaire ».

« L’enrichissement d’uranium à 20 % par l’Iran (dans son usine de) Fordo est une tentative claire d’accentuer sa campagne de chantage nucléaire, une tentative qui continuera d’échouer », a indiqué un porte-parole du département d’État.

En mai 2019, un an après le retrait unilatéral des États-Unis de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien suivi du retour de lourdes sanctions américaines contre l’Iran, ce dernier a commencé à s’affranchir de ses principaux engagements.

Et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a confirmé lundi que l’Iran avait enclenché le processus destiné à produire de l’uranium enrichi à 20 % dans l’usine souterraine de Fordo, une nouvelle violation de cet accord.

Accusée par les États-Unis et Israël, ses ennemis jurés, la République islamique d’Iran a toujours nié vouloir se doter de l’arme atomique.

Certains experts voient en cette réaction américaine une tentative par le gouvernement sortant de Donald Trump, de mettre le futur président Joe Biden sous pression dans ce dossier.

La prise de fonction du démocrate est considérée comme riche en promesses pour les partisans de l’accord, tant il s’est montré déterminé à le sauver. 

À la une

Suivez la soirée électorale fédérale avec Les Affaires

Il y a 14 minutes | Les Affaires

EN DIRECT. La campagne électorale fédérale tire à sa fin et pourtant, tous les scénarios sont encore sur la table.

44e élection canadienne: résultats impossibles à prévoir

Mis à jour à 21:15 | La Presse Canadienne

Justin Trudeau saura dans quelques heures, ou quelques jours, s’il a perdu ou gagné son pari.

Minoritaire, majoritaire? Pas question de faire la «fine bouche», dit Rodriguez

Mis à jour il y a 44 minutes | La Presse Canadienne

Les résultats ne sont pas annoncés que, déjà, du côté du PLC, on minimise la possibilité d’un autre mandat minoritaire.