L'apport en GES de l’industrie pétrolière et gazière est démesuré

Publié le 14/04/2021 à 16:45

L'apport en GES de l’industrie pétrolière et gazière est démesuré

Publié le 14/04/2021 à 16:45

Par La Presse Canadienne

Une nouvelle analyse laisse croire que les émissions de gaz à effet de serre de l’industrie pétrolière et gazière du Canada constitueront une part démesurée du carbone restant que l’atmosphère mondiale peut absorber.

Angela Carter, de l’Université de Waterloo, affirme que les projections du gouvernement canadien suggèrent que la production de pétrole et de gaz augmentera jusqu’en 2050.

Elle soutient que ces combustibles fossiles utiliseront 16 % du soi-disant «budget carbone» de la planète — la quantité de carbone qui peut être libérée tout en maintenant le réchauffement climatique sous la barre du 1,5 degré Celsius depuis la période préindustrielle.

Il s’agit d’un pourcentage beaucoup plus élevé que la part du Canada dans la population ou l’économie du monde.

Mme Carter fait état de ces conclusions un jour après que le ministre fédéral de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, eut promis que 2019 serait la dernière année d’augmentation des émissions de gaz à effet de serre au Canada.

Mme Carter affirme qu’étant donné les projections pétrolières et gazières, le respect de cet engagement exigera des réductions «héroïques» de la part d’autres secteurs de l’économie canadienne.

 

À la une

Ottawa octroie 740 M$ pour aider les aéroports

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral a mis au point un ensemble de programme pour soutenir les aéroports affectés par la pandémie.

Lithium Amérique du Nord: Legault «doit intervenir»

Sayona Québec et Central America Nickel sont en lice pour racheter la mine Lithium Amérique du Nord.

À surveiller: Lassonde, Recettes Illimitées et Dialogue

Il y a 1 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Lassonde, Recettes Illimitées et Dialogue? Voici quelques recommandations d'analystes.