Hydro-Québec remporte un contrat historique au Massachusetts

Publié le 25/01/2018 à 15:53

Hydro-Québec remporte un contrat historique au Massachusetts

Publié le 25/01/2018 à 15:53

Hydro-Québec avait lancé en juillet dernier plusieurs soumissions pour tenter de décrocher un important contrat d'électricité renouvelable au Massachussets. Essai transformé puisque la société d'État vient de décrocher le plus important contrat d'exportation d'électricité de son histoire.


Ce projet figurait parmi les 40 qui avaient été présentés dans le cadre d'un appel d'offres déployé en 2016 afin que l'État américain puisse se procurer 9,45 térawattheures d'énergie renouvelable par année et jusqu'à 1600 mégawatts d'énergie éolienne produite en mer.


La conclusion de ce contrat d'approvisionnement de 20 ans permettra à la société d'État de générer des millions de dollars en revenus. Au cours des prochaines semaines, des négociations débuteront entre Hydro-Québec et le Massachusetts afin de finaliser le contrat.


Northern Pass


Dans le cadre de sa proposition soumise en juillet, la société d'État avait proposé six options avec trois tracés dans l'espoir d'être sélectionnée.


La partie québécoise du projet Northern Pass _ dont la mise en service est prévue en 2020 _ est évaluée à près de 620 millions $, une facture qui devrait grimper d'environ 60 millions $ en raison de l'enfouissement d'une partie de la ligne de transport.


La conclusion d'un important contrat d'approvisionnement aux États-Unis donnera un sérieux coup de pouce à la société d'État, qui souhaite doubler son chiffre d'affaires d'ici 2030.


Sécuriser et augmenter les exportations


Dans ses soumissions, Hydro-Québec offre entre 8,3 et 9,4 TWh d'énergie par année, dépendamment des projets. Et ce pour une durée de 20 ans.


Une victoire lui permettrait de sécuriser et de potentiellement augmenter ses exportations d'énergies. Celles-ci atteignent actuellement 30 TWh par année, mais de ce chiffre, seulement 4 TWh font l'objet d'ententes à long terme (environ 2 TWH avec le Vermont et 2 autres avec l'Ontario). Les autres ventes sont plutôt effectuées à court terme sur le marché de l'électricité.


Il n'est pas garanti qu'une vente de 8,3 TWh au Massachusetts fasse augmenter d'autant les exportations d'électricité d'Hydro-Québec. Le marché des ventes à court terme peut en effet évoluer défavorablement. "On ne peut pas savoir quelle sera l’évolution du marché à court terme, mais notre démarche s’inscrit dans une initiative de croissance", a dit monsieur Sutherland.


Sur l'horizon 2030, Hydro-Québec veut doubler ses revenus (à 27 G$), et amener son bénéfice net à 5,2 G$. Son plan table fortement sur une hausse des exportations.


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Hydro-Québec cède le contrôle de TM4 à une américaine

L'américain Dana allongera 165 millions $ pour devenir l'actionnaire majoritaire de la filiale d'Hydro-Québec.

Chaîne de blocs et cryptomonnaies: Hydro-Québec veut stimuler les enchères

21/06/2018 | Julien Arsenault, PC

L'objectif, pour la société d'État, est de pouvoir maximiser ses revenus.

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...