Hydro-Québec : bond des profits

Publié le 26/08/2011 à 11:06, mis à jour le 26/08/2011 à 15:48

Hydro-Québec : bond des profits

Publié le 26/08/2011 à 11:06, mis à jour le 26/08/2011 à 15:48

Par La Presse Canadienne

[Photo: LesAffaires.com]

Portés par une hausse de la demande d'électricité dans les secteurs résidentiel et agricole, les profits nets d'Hydro-Québec ont bondi de 20,2 pour cent au deuxième trimestre.


Au cours de la période qui a pris fin le 30 juin, le bénéfice net de la société d'État a atteint 452 millions $, alors que 376 millions $ avaient été engrangés pendant le trimestre correspondant de 2010.


Les revenus trimestriels se sont chiffrés à 2,85 milliards $, en hausse de 5,7 pour cent.


Les ventes d'électricité hors Québec ont légèrement progressé, mais l'appréciation du dollar canadien a empêché toute contribution positive aux résultats. Les ventes se sont élevées à 323 millions $, contre 341 millions $ pendant le même trimestre de l'an dernier. Les prix de vente ont légèrement diminué.


Le bénéfice net d'Hydro-Québec Production a augmenté de 21 millions $ (6,2 pour cent) et celui de la division de transport, d'un million de dollars (0,8 pour cent). Du côté de la distribution, la perte nette a fondu de 55 pour cent pour atteindre 46 millions $.


Les charges d'exploitation trimestrielles ont reculé de 2,1 pour cent et se sont établies à 632 millions $. Les charges totales ont toutefois crû de 3,4 pour cent pour atteindre 2,39 milliards $, en raison notamment de l'augmentation des frais financiers ainsi que des achats d'électricité et de combustible.


Résultats semestriels


Pour les six premiers mois de l'année, le bénéfice net d'Hydro-Québec s'est élevé à 1,85 milliard $, en hausse de 2,2 pour cent. Les revenus se sont chiffrés à 6,7 milliards $, en hausse de 2,9 pour cent.


Au premier trimestre, les profits nets d'Hydro avaient fléchi de 2,6 pour cent en raison d'une baisse des ventes hors Québec. L'hiver ayant été plus froid que celui de l'année précédente, la demande d'électricité avait été plus forte dans la province, limitant les possibilités d'exportation.


La société publique croit toujours être en bonne position pour atteindre l'objectif qu'elle s'est fixé pour 2011, soit un bénéfice net annuel d'au moins 2,4 milliards $.


Financement et projets


Au cours du deuxième trimestre, Hydro-Québec a effectué des emprunts totalisant 1,5 milliard $, dont une émission d'obligations de 1 milliard $ US, la première en dollars américains depuis 2001.


Au cours d'une conférence de presse téléphonique, vendredi, la vice-présidente à la comptabilité et au contrôle, Lise Croteau, a noté que grâce aux faibles taux d'intérêt, Hydro peut financer à meilleur coût ses grands projets, comme le chantier de La Romaine, sur la Côte-Nord.


Le taux d'intérêt moyen que verse la société sur sa dette à long terme, laquelle frise les 40 milliards $, se situait à environ sept pour cent à la fin de 2010.


Sur le plan de l'exploitation, Hydro-Québec a mis en service en juin le premier des trois groupes turbines-alternateurs de la centrale de l'Eastmain-1-A, dans le Nord-du-Québec. Les deux autres suivront d'ici la fin de l'année. D'une puissance installée de 768 mégawatts, la centrale produira 2,3 térawattheures par année.


La Régie de l'énergie a par ailleurs approuvé en mai un projet d'Hydro-Québec TransÉnergie visant l'ajout et la modification d'équipements sur le réseau à 315 kilovolts dans le corridor Québec-Montréal. Ces travaux, qui visent à améliorer la desserte du nord-est de la région de Montréal, doivent coûter pas moins de 309 millions $.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Hydro-Québec remettra 170 M$US au Maine

Cette somme sera remise si le Maine accepte qu'une ligne de transport traverse son territoire.

Hydro-Québec versera son deuxième plus important dividende dans les coffres de l'État

La société d’État a dévoilé mercredi un bénéfice net de 3,19 milliards $, en progression de 12 % par rapport à 2017.

À la une

L'accès à la propriété: la quadrature du cercle

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa introduit un nouveau programme d’aide pour les premiers acheteurs et améliore le RAP.

Budget fédéral: des indices sur les thèmes de la campagne électorale

Sans surprise, le déficit atteint 14,9G$ pour l'année financière qui se termine et grimpera à 19,8G$ en 2019-2020.

Budget fédéral: l'aide au journalisme se concrétise

BUDGET FÉDÉRAL. La principale mesure demeure le crédit d’impôt de 25 % sur les coûts de la main-d’œuvre.