Hausse surprise des stocks de pétrole brut aux États-Unis

Publié le 27/03/2019 à 11:19

Hausse surprise des stocks de pétrole brut aux États-Unis

Publié le 27/03/2019 à 11:19

Par AFP
Des puits de pétrole.

(Photo: 123rf.com)

Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont affiché une hausse surprise la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), tandis que la production s'est stabilisée à un niveau record. 

Lors de la semaine achevée le 22 mars, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 2,8 millions de barils pour s'établir à 442,3 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient une baisse de 2,5 millions de barils.

Cette hausse surprise avait pour conséquence de faire reculer légèrement le prix du baril de pétrole coté à New York: il perdait 30 cents, à 59,64 dollars, en fin de matinée sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après s'être affiché en petite hausse juste avant la publication du rapport.

Les exportations, qui s'étaient rapprochées la semaine dernière de leur plus haut niveau depuis que ces statistiques sont compilées (1991) ont ralenti à 2,89 millions de barils par jour (mbj), contre 3,39 mbj une semaine auparavant. Les importations de brut ont également un peu reculé, à 6,54 mbj contre 6,93 mbj la semaine précédente. 

La production américaine s'est, de son côté, stabilisée à des sommets, les Etats-Unis extrayant en moyenne 12,1 mbj. 

La cadence des raffineries s'est, dans le même temps, affaiblie, ces dernières fonctionnant en moyenne à 86,6% de leurs capacités, contre 88,9% la semaine précédente.

Les stocks d'essence ont pour leur part reflué de 2,9 millions de barils, soit légèrement moins que le repli de 3 millions anticipé par les analystes. 

Les réserves d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont baissé de 2,1 millions de barils, là où les analystes prévoyaient un repli plus modeste de 1 million de barils.

Également scrutés puisqu'ils servent de référence à la cotation du pétrole à New York, les stocks de brut WTI du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) ont, eux, augmenté de 500 000 barils, pour s'établir à 46,9 millions de barils.


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Les années électorales américaines sont habituellement bonnes pour la Bourse

BALADO. Depuis 1928, le S&P 500 a généré un rendement moyen annuel de 9,5%, mais ça grimpe à 11,3% en année électorale.

Même 25% moins cher, vous paierez plus pour votre sans-fil

BLOGUE. C’est ça, une promesse de politicien...

Comment diable donner un feedback négatif?

BLOGUE. Voici les conseils pratiques de deux professeurs de l'ESG-UQÀM, Joëlle Carpentier et Jacques Forest.