Gaz de schiste: la qualité de l'eau inquiète en Pennsylvanie

Publié le 08/03/2011 à 12:31, mis à jour le 08/03/2011 à 13:34

Gaz de schiste: la qualité de l'eau inquiète en Pennsylvanie

Publié le 08/03/2011 à 12:31, mis à jour le 08/03/2011 à 13:34

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

L'Agence de protection de l'environnement (EPA) des États-Unis a demandé aux organismes de réglementation de l'État de la Pennsylvanie d'exercer un contrôle plus étroit sur les eaux usées provenant du forage gazier.

Les puits de gaz de forage du gaz de schiste génèrent d'importantes quantités d'eaux résiduelles, contaminées par des produits provenant des profondeurs de la terre ou par les produits chimiques qui sont ajoutés lors du forage.

Dans la majorité des États américains producteurs de gaz, l'industrie a l'obligation de déverser ces eaux polluées dans de profonds puits prévus à cet effet. Mais en Pennsylvanie, ces eaux peuvent être évacuées dans les rivières après avoir subi un traitement partiel de décontamination.

L'Agence de protection de l'environnement souhaite que les usines de traitement d'eau potable de l'État commencent immédiatement à effectuer des tests afin de déterminer si l'eau contient du radium. Cette substance radioactive est parfois présente dans les eaux de forage avant qu'elles ne soient traitées.

L'EPA a également demandé à l'État de vérifier la conformité des permis délivrés aux usines d'épuration des eaux afin de s'assurer qu'elles sont en mesure de traiter de tels produits chimiques.

Les organismes de réglementation de Pennsylvanie ont déclaré qu'ils étudieraient les requêtes déposées par l'EPA.

À la une

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.