Feu vert au contrat d'approvisionnement du Vermont par Hydro Québec

Publié le 18/04/2011 à 18:49

Feu vert au contrat d'approvisionnement du Vermont par Hydro Québec

Publié le 18/04/2011 à 18:49

Par La Presse Canadienne

Le gouverneur du Vermont, Peter Shumlin, et les responsables des deux plus importants distributeurs d'électricité de l'État ont applaudi lundi la décision rendue par le Vermont Public Service Board, qui a approuvé le contrat d'approvisionnement d'électricité de 26 ans conclu l'an dernier avec Hydro-Québec.


En mars 2010, les sociétés Central Vermont Public Service et la Green Mountain Power avaient signé avec Hydro-Québec une entente de principe relativement à ce contrat.


En vertu des dispositions de l'entente, le Vermont achètera à Hydro-Québec jusqu'à 225 mégawatts d'électricité à compter de novembre 2012, et ce, jusqu'en 2038. C'est la quantité d'électricité que la société d'État québécoise fournit déjà au Vermont en vertu d'un contrat signé en 1987 et qui expirera en mars 2012.


L'accord ne prévoit pas un prix fixe du kilowattheure, mais plutôt un prix qui variera en fonction des cours de l'électricité sur les marchés et de l'inflation. On évalue que le prix de départ sera de six cents le kilowattheure, soit pratiquement le même prix que le Vermont paie actuellement à Hydro-Québec.


Les élus du Vermont avaient ouvert la voie à l'accord en attribuant dans une loi, l'an dernier, la désignation d'énergie renouvelable à l'électricité produite par Hydro-Québec.


 


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.