Des milliers de déversements de pétrole au Canada, selon le gouvernement

Publié le 11/06/2010 à 08:22

Des milliers de déversements de pétrole au Canada, selon le gouvernement

Publié le 11/06/2010 à 08:22

Par La Presse Canadienne

Photo : Bloomberg

Des milliers de déversements de pétrole ont lieu tous les ans dans les eaux canadiennes, et le gouvernement fédéral s'apprête à consacrer 5 millions $ au cours des trois prochaines années pour nettoyer une partie des dégâts.

Le ministère fédéral de l'Environnement estime qu'une douzaine de déversements (chacun représentant environ 4000 litres de pétrole) sont déclarés chaque jour au pays. Cela représente plus de 17,5 millions de litres de pétrole qui se retrouvent annuellement dans les écosystèmes marins canadiens.

Le gouvernement fédéral est à la recherche d'entrepreneurs pour faire face au problème des déversements dans les eaux côtières du Québec et dans certains des cours d'eau de la province, incluant le fleuve Saint-Laurent.

Les spécialistes, devant intervenir sur demande, seront payés en fonction de chaque intervention, et ils auront pour tâche de contrôler et contenir les fuites accidentelles et les déversements illégaux. Ils travailleront de façon rapprochée avec la Garde côtière canadienne, principale agence fédérale responsable du nettoyage des eaux du pays en cas de déversement d'hydrocarbures ou d'autres polluants causé par les navires.

D'une valeur de 1 million $ à 5 millions $, le contrat inclut également l'entretien du matériel de la garde côtière.

L'appel d'offres pour ce contrat, couvant la période allant de cet automne jusqu'à 2013, prend fin vendredi.

Toutefois, malgré la marée noire qui a débuté dans le golfe du Mexique le 20 avril, Ottawa n'a pas apporté de modifications significatives à son contrat pour la période à venir, a indiqué Nathalie Letendre, porte-parole de la Garde côtière canadienne.

«Nous procédons à cet exercice tous les trois ans. Il n'existe aucune relation entre ce qui se passe ici et la situation aux États-Unis», a-t-elle affirmé.

La garde côtière n'a pas été en mesure jeudi de fournir des statistiques sur les déversements de pétrole. Elle avance cependant sur son site internet que de 150 à 200 incidents sont déclarés chaque année au Québec.

La province a vu passer plus de 15 millions de produits chimiques et pétroliers transiter par ses ports en 2005.

Dans les Maritimes ainsi qu'à Terre-Neuve-et-Labrador, 200 déversements de pétrole sont en moyenne déclarés annuellement dans chaque région, selon l'agence.

En 2007, 2009 incidents du genre sont survenus dans la région du Pacifique.

 

À la une

À la une: ces PME qui sont loin de reposer en paix

Édition du 28 Octobre 2020 | Les Affaires

Des PME de notre classement des 300 nous partagent leurs meilleures stratégies d'adaptation.

Retour vers le futur

Édition du 28 Octobre 2020 | Marie-Pier Frappier

BILLET. «Je crois que vous n'êtes pas encore prêt pour ce genre de chose... par contre vos gosses vont adorer ça!»

Des policiers de la SQ victimes collatérales d'une cyberattaque

Il y a 35 minutes | La Presse Canadienne

Après un vol de données survenu dans les serveurs d’une firme informatique de Terrebonne, Xpertdoc.