Des autochtones pourront investir jusqu'à 1G$ dans le pipeline Keystone XL

Publié le 17/11/2020 à 16:51

Des autochtones pourront investir jusqu'à 1G$ dans le pipeline Keystone XL

Publié le 17/11/2020 à 16:51

Par La Presse Canadienne
Des pipelines

(Photo: 123RF)

TC Énergie a annoncé mardi avoir signé une entente pour permettre au groupe autochtone Natural Law Energy d’investir un maximum de 1 milliard $ dans le projet de pipeline Keystone XL.

Natural Law Energy (NLE) représente quatre nations autochtones en Alberta et une en Saskatchewan.

L’investissement est conditionnel à l’obtention du financement par NLE et devrait être conclu au troisième trimestre de 2021. L’entente évoque aussi la possibilité d’investissements dans d’autres projets éventuels.

Les cinq nations comprennent la première nation Nekaneet de la Saskatchewan et la communauté crie d’Ermineskin, la première nation de Montana, la tribu de Louis Bull et la communauté crie de Saddle Lake, en Alberta.

TC Énergie a approuvé, plus tôt cette année, la construction du projet — qui permettra de transporter jusqu’à 830 000 barils de pétrole par jour de l’Alberta jusqu’au Nebraska —, après que le gouvernement de l’Alberta a accepté d’y participer en investissant et en garantissant un prêt.

Cependant, l’avenir de Keystone XL reste incertain, puisque le président élu américain Joe Biden a indiqué avoir l’intention d’annuler le permis présidentiel essentiel au projet.


image

Service à la clientèle

Mercredi 25 novembre


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Slack dans le viseur de la société américaine Salesforce

13:33 | AFP

L’action de Slack, entrée à Wall Street en juin 2019, a pris jusqu’à 32 % après la publication de cette information.

Retraite: plus de transparence demandée par des gestionnaires de fonds

Huit fonds exhortent les entreprises à divulguer des données environnementales, sociales et de gouvernance complètes.

Joe Biden pourrait renoncer à hausser l’impôt des entreprises

En campagne électorale, Joe Biden a promis de faire passer le taux d’imposition des sociétés américaines de 21% à 28%.