Défaillance: la pression monte sur Sino Forest

Publié le 19/12/2011 à 14:33, mis à jour le 19/12/2011 à 14:47

Défaillance: la pression monte sur Sino Forest

Publié le 19/12/2011 à 14:33, mis à jour le 19/12/2011 à 14:47

Par La Presse Canadienne

La société forestière en difficulté Sino-Forest (TSX:TRE) a indiqué lundi avoir reçu des avis de défaillance de la part de ses détenteurs d'obligations et a mis sur pied un comité pour examiner ses options, lesquelles pourraient comprendre la vente de la société.

L'entreprise chinoise dont le titre est transigé à la Bourse de Toronto, qui a été accusée d'avoir exagéré frauduleusement ses ventes et ses actifs, a indiqué dimanche en fin de journée que les avoirs de défaillance avaient été reçus pour des billets de premier rang venant à expiration en 2014 et 2017.

Sino-Forest affirme avoir mis sur pied un comité spécial de restructuration composé exclusivement d'administrateurs indépendants pour superviser, analyser et mener une révision des options pour l'entreprise.

Selon la société, ces options pourraient comprendre une recapitalisation de Sino-Forest, la vente de certains ou de la totalité de ses actifs, ainsi qu'une protection juridique contre ses créanciers ou une autre démarche liée à l'insolvabilité.

Sino-Forest compte quatre séries de billets de premier rang et convertibles en circulation dont la valeur atteint environ 1,8 milliard $ US, ainsi qu'environ 70,5 millions $ de prêts en Chine.

L'entreprise avait indiqué il y a plusieurs jours qu'elle ne serait pas capable d'effectuer un paiement d'intérêt de 9,8 millions $ US attendu la semaine dernière et qu'elle ne serait pas en mesure de publier ses résultats financiers du troisième trimestre et un rapport sur les allégations de fraude avant la date limite prévue.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bénéficiaires de la PCU, préparez-vous déjà à payer de l'impôt, disent des experts

« Mon premier conseil consisterait à rappeler aux gens que (la PCU) est un avantage imposable ».

À surveiller: Stingray, Lassonde et Financière CI

Que faire avec les titres de Stingray, Lassonde et Financière CI? Voici quelques recommandations d'analystes.

Le déficit commercial canadien croît plus que prévu en juin

10:48 | AFP

Malgré tout, les échanges commerciaux restent bien en dessous des niveaux de février.