De l'électricité du Québec pour éclairer la Nouvelle-Écosse ?

Publié le 17/10/2011 à 15:31, mis à jour le 17/10/2011 à 15:38

De l'électricité du Québec pour éclairer la Nouvelle-Écosse ?

Publié le 17/10/2011 à 15:31, mis à jour le 17/10/2011 à 15:38

Par La Presse Canadienne

Un groupe d'environnementalistes demande au gouvernement de la Nouvelle-Écosse d'importer de l'énergie québécoise plutôt que de se lancer dans le projet de développement hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador.

Alors qu'Hydro-Québec produit de l'énergie en surplus et que les prix de l'hydroélectricité sont au plus bas, la coalition croit qu'une entente avec Québec va de soi.

Neal Livingston, dirigeant de Black River Hydro Ltd, une petite centrale privée, a affirmé avoir reçu la confirmation de la part de responsables québécois que la société d'État dispose d'énergie à vendre à des prix très bas.

M. Livingston aurait aussi été informé qu'aucune modification majeure au réseau ne serait requise pour transporter l'électricité jusqu'en Nouvelle-Écosse. Il ajoute également que le premier ministre Darrell Dexter est au courant de la possibilité d'acheter de l'énergie québécoise.

M. Livingston a qualifié de "plutôt scandaleux" l'entêtement du gouvernement de Nouvelle-Écosse à appuyer le projet de Muskrat Falls. Selon lui, il s'agit là d'un "contrat de plusieurs milliards de dollars attribué sans appel d'offres".

De plus, il a expliqué que l'énergie québécoise est disponible, tandis que Muskrat Falls est toujours à l'état de projet. Il a aussi indiqué que cela permettrait à la province de mettre rapidement une croix sur l'énergie produite par des centrales au charbon.

De son côté, Brendan Voel, de l'Ecology Action Centre d'Halifax, a indiqué que la province doit demander une évaluation indépendante du projet de développement hydroélectrique du Bas-Churchill, dont fait partie la centrale de Muskrat Falls. Selon lui, cela permettrait d'évaluer réellement les avantages pour les contribuables.

À la une

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

Il y a 32 minutes | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, la tech et Nvidia se démarquent

Mis à jour à 09:50 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX ouvre en hausse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 23 mai

Mis à jour à 07:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Nvidia lance la tech, peu d'élan ailleurs.