Cliffs Natural songe à fermer la mine de Lac Bloom

Publié le 19/11/2014 à 08:24, mis à jour le 19/11/2014 à 15:52

Cliffs Natural songe à fermer la mine de Lac Bloom

Publié le 19/11/2014 à 08:24, mis à jour le 19/11/2014 à 15:52

Par AFP

Le groupe minier américain Cliffs Natural Resources (NY, CLF) a annoncé mercredi qu'il réfléchissait à une possible fermeture de sa mine de fer de Lac Bloom, faute d'avoir pu convaincre ses clients sidérurgistes d'investir dans son indispensable extension.

Le groupe de Cleveland (nord des États-Unis) estime que cette mine ne peut être viable qu'à condition d'y mener d'importants travaux de développement qu'il chiffre à 1,2 milliard de dollars.

En revanche, une fermeture pure et simple ne lui coûterait que de 650 à 700 millions de dollars sur une période de cinq ans, a-t-il fait valoir dans un communiqué.

Après une période d'euphorie, le marché mondial du minerai de fer est actuellement sinistré, avec une chute des prix de 40%, du fait du ralentissement de la demande de la Chine et des principaux pays émergents.

Aux prix actuels, le minerai produit par Cliffs au Canada n'est plus concurrentiel face au rouleau compresseur formé par un trio de groupe qui domine cette industrie: Rio Tinto, Vale et BHP Billiton.

À la mi-octobre, Cliffs avait annoncé pour 6 milliards de dollars de dépréciations d'actifs, pour l’essentiel liées à Lac Bloom qu'il avait acheté en 2011 en tout haut de cycle.

«Une extension (du site) n'étant plus viable, nous avons changé notre perspective en privilégiant une sortie de nos opérations dans l'Est du Canada qui minimise nos sorties de liquidités», a expliqué le directeur général Lourenco Goncalves, cité dans le texte.

L'action de Cliffs plonge de 13% à 8,80$US vers 11h mercredi.

À lire:

Les analystes de Citigroup prévoit une nouvelle chute du prix du fer

10 choses à savoir

Cliffs concède la victoire; la mine du Lac Bloom est en péril

 

À la une

À surveiller: First Solar, Boralex et BCE

Que faire avec les titres de First Solar, Boralex et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.

Québecor dépose une plainte au Bureau de la concurrence concernant Loblaw et Glentel

Loblaw, Rogers et Bell n’ont pas immédiatement répondu aux demandes pour commenter la plainte de Québecor.

Transport collectif: la Caisse de dépôt propose un 3e lien Québec-Lévis

Mis à jour à 11:19 | La Presse Canadienne

La question de la mobilité à Québec fait débat depuis plusieurs années.