Century Mining ressuscite la mine de Lamaque à Val-D'Or

Publié le 04/01/2010 à 13:54

Century Mining ressuscite la mine de Lamaque à Val-D'Or

Publié le 04/01/2010 à 13:54

Century Mining prévoit produire 45 000 onces à partir du projet Lamaque en 2010. Photo : Bloomberg

Century Mining entend rouvrir le projet aurifère de Lamaque, à Val-d'Or, ce mois-ci et y embaucher jusqu'à 250 employés lorsque les activités de la mine auront atteint leur plein régime.

La compagnie a indiqué dans un communiqué que l'électricité sera restaurée dans les installations dès que possible, et que les travaux souterrains redémarreront immédiatement. Century Mining prévoit réembaucher 40 employés d'ici la fin janvier et débuter la mise en valeur souterraine en février.

Une mise à niveau des installations de concassage débutera immédiatement, et il est prévu que le nouveau circuit de concassage soit opérationnel d'ici la fin avril. La production d'or devrait débuter peu de temps après.

«La clôture et la mise de fonds dans ces financements ainsi que la réouverture du projet Lamaque marquent un point tournant majeur pour la société. Nous allons redémarrer la production du projet de la mine d’or Lamaque, et nous nous attendons à lingoter de l’or cet été et parvenir à la production commerciale, lors du premier trimestre de 2011», affirme Margaret Kent, présidente et chef de la direction de la minière.

La société, dont le siège social est situé dans l'Etat de Washington, prévoit produire 45 000 onces à partir du projet Lamaque en 2010 et parvenir à la production commerciale au cours du premier trimestre de 2011.

Cette relance des activités sur le site Lamaque survient dans la foulée de la conclusion des financements par créances et capital-actions totalisant 60,75 millions $ CAN annoncés précédemment par la compagnie.

Ces fonds fourniront non seulement le capital nécessaire à l'exploration continue et à la mise en valeur et la réouverture du projet Lamaque, mais permettront aussi le remboursement de la dette précédente de la société et lui fourniront un fonds de roulement jugé substantiel.

Selon PC

À la une

Déconstruire les vieux mythes

BLOGUE INVITÉ. En achetant Clearwater Seafoods, les Mi’kmaq ont montré qu’ils savent brasser des affaires.

Les objectifs d’Equinor, BP et Shell «incompatibles» avec l’accord de Paris

13:30 | AFP

Les scénarios parviennent pas à limiter le réchauffement et dépasseraient largement la limite de 1,5 °C.

Stations de ravitaillement d’hydrogène: la Québécoise Charbone conclut une entente

Charbone a donné en juin le premier coup de pelle de la construction de son usine d’hydrogène vert à Sorel-Tracy.