Bâtirente et les Fonds éthiques poursuivent Sino Forest

Publié le 26/09/2011 à 16:39, mis à jour le 26/09/2011 à 16:45

Bâtirente et les Fonds éthiques poursuivent Sino Forest

Publié le 26/09/2011 à 16:39, mis à jour le 26/09/2011 à 16:45

Par La Presse Canadienne

Une nouvelle poursuite a été intentée au nom des actionnaires de la firme déchue Sino-Forest, cette fois-ci par le gestionnaire Placements NordOuest & Éthiques et le Comité syndical national de retraite Bâtirente (CSN).

La poursuite prend la forme d'une demande de recours collectif au bénéfice des investisseurs qui ont acheté des actions ou des titres de dette de l'exploitant forestier chinois entre le 17 août 2004 et le 2 juin 2011.

Sino-Forest (TSX:TRE), qui a déjà été l'entreprise forestière à plus forte capitalisation de la Bourse de Toronto, a vu ses actions chuter brusquement et a été placée sous la loupe des autorités réglementaires après que le vendeur à découvert Muddy Waters ait allégué des irrégularités quant à ses ventes et à ses actifs, au printemps.

La Commission des valeurs mobilières de l'Ontario et le conseil d'administration de Sino-Forest enquêtent tous deux sur les allégations.

La période de réclamation de la poursuite dénute deux ans et demi plus tôt qu'une autre poursuite déposée le mois derier par les cabinets d'avocats Koskie Minsky LLP de Toronto et Siskinds LLP de London, en Ontario, au nom de deux régimes de retraite syndicaux.

Les deux demandes de recours collectif allèguent que défendeurs ont présenté de manière inexacte les activités et les résultats financiers de Sino-Forest.

Les actions de l'entreprise ont été négociées la dernière fois le 25 août au cours de 4,81 $, à la Bourse de Toronto. Les opérations sur le titre ont été suspendues depuis. L'action de Sino-Forest s'échangeait à plus de 25 $ en mars.

Outre Sino-Forest, dont le siège social est situé en Ontario mais dont toutes les activités se déroulent en Chine, la poursuite cible ses vérificateurs, 15 firmes financières, des firmes de consultats forestiers de même que 20 administrateurs et hauts dirigeants de la compagnie.

C'est la première fois de son histoire que Placements NordOuest & Éthiques opte pour une telle solution de "dernier recours" pour protéger les investisseurs, a indiqué une vice-président de la firme, Bob Walker, dans un communiqué publié lundi.

À la une

La Banque du Canada maintient son taux d'intérêt directeur à 0,25%

Il y a 59 minutes | La Presse Canadienne

La Banque du Canada a prévenu que le taux ne restera pas à cette «valeur plancher» encore bien longtemps.

Fin du suspense à la Fed, signal attendu sur une hausse des taux

10:23 | AFP

La puissante Réserve fédérale pourrait annoncer que les taux commenceront à être relevés en mars.

À surveiller: Rogers, Magna Gold et MEG Energy

10:01 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres Rogers, Magna Gold et MEG Energy? Voici quelques recommandations d’analystes.