Baisse des profits pour le propriétaire d'Ultramar

Publié le 28/10/2008 à 00:00

Baisse des profits pour le propriétaire d'Ultramar

Publié le 28/10/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine
Pour les trois premiers trimestres terminés le 30 septembre, le bénéfice net de la société a atteint 2,15 milliards de dollars, contre 4,7 milliards pour la même période en 2007.

«Un élément clé du troisième trimestre a été la chute abrupte dans le prix du pétrole brut, et ce déclin se poursuit évidemment au quatrième trimestre», a expliqué Bill Klesse, le président du conseil d’administration et chef de la direction de Valero.

Il précise que le prix du pétrole brut léger au début du trimestre était de 140 dollars le baril, mais que ce même baril a clôturé récemment à 65 dollars. «Les prix plus bas du pétrole brut ont mené à des baisses substantielles des prix à la pompe», ajoute l’entreprise.

Valero Energy possède et exploite seize raffineries aux États-Unis, au Canada et dans les Caraïbes ayant une capacité totale de 3,1 milliards de barils par jour. La société possède aussi dans les mêmes régions 5 800 stations-service sous les bannières Valero, Diamond Shamrock, Shamrock, Ultramar et Beacon.

Le vice-président aux affaires publiques chez Ultramar, Louis Forget, soutient que les activités normales des stations-service et de la raffinerie Jean-Gaulin vont se poursuivre sans rationalisation chez les employés permanents.

Il ajoute toutefois que certains grands projets pour la raffinerie Jean-Gaulin pourraient être retardés en raison d’une utilisation plus stricte du capital dans un contexte économique difficile, sans toutefois pouvoir préciser lesquels pour le moment.

Les résultats du troisième trimestre de Valero incluent un gain avant taxes de 305 millions de dollars américains sur la vente de la raffinerie Krotz Springs en Louisiane à une filiale d’Alon USA Energy.

Basée à San Antonio, Valero Energy emploie environ 22 000 personnes et a obtenu en 2007 des revenus de plus de 95 milliards.

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?