André Caillé se joint à Sofame Technologies

Publié le 24/11/2008 à 00:00

André Caillé se joint à Sofame Technologies

Publié le 24/11/2008 à 00:00

Par Alexandre Paillé
M. Caillé dit avoir suivi depuis plusieurs années l’évolution de cette entreprise qui œuvre dans la fabrication d'équipement de récupération d'énergie. «Ces différents produits, créés au Québec, récipiendaires de plusieurs distinctions, offrent un énorme potentiel pour aider à la lutte contre les changements climatiques dans le monde», a-t-il affirmé.

André Caillé aura un rôle d’ambassadeur chargé de faire connaître les produits de Sofame au sein de l’industrie. «La marque de commerce Sofame deviendra synonyme d'efficacité énergétique dans le marché du chauffage industriel par eau chaude», estime le président du conseil d'administration de Sofame Richard Groome visiblement confiant.

Aux termes d'une entente de consultation intervenue entre la compagnie et M. Caillé, celui-ci ne recevra aucune rémunération en espèces pour ses services auprès de la compagnie.

Toutefois, le conseil d'administration a accordé à M. Caillé au total 1 690 000 options d'achat d'actions conformément au régime d'options d'achat d'actions de la compagnie.

Les options pourront être levées sur une période de cinq ans à compter de la date d'octroi à un prix de 0,245 $ l'action. L'entente est conclue pour une durée de trois ans et pourra être renouvelée par le consentement mutuel des parties.

Sofame Technologies conçoit et fabrique des systèmes de chauffe-eau à contact direct et de récupérateurs de chaleur. Selon la compagnie, ces unités récupèrent jusqu'à 99 % de la chaleur émanant des effluents ou des eaux de procédés selon l'application. Cette énergie récupérée permet de chauffer à très haute température l'eau ou l'air d'appoint des chaudières.

À la une

La Banque du Canada maintient son taux directeur Ă  0,25%

11:22 | AFP

« L’économie canadienne semble avoir évité le scénario le plus pessimiste ».

Ă€ surveiller: Lyft, Air Canada et Dollarama

Que faire avec les titres de Lyft, Air Canada et Dollarama? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de voitures ont chuté de 44% en mai au pays

Il s’agit malgré tout d’une amélioration comparativement à l’effondrement de 74,6 % du marché en avril.