6500 puits maximum sur Anticosti

Publié le 21/05/2015 à 17:16

6500 puits maximum sur Anticosti

Publié le 21/05/2015 à 17:16

Par La Presse Canadienne

Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a déclaré jeudi que le nombre de puits de forage sur l'île d'Anticosti ne pourrait pas excéder 6500.


M. Arcand a dressé ce constat à la lumière de chiffres qui ont été soumis à la population de l'île lors d'une consultation dans le cadre d'une évaluation environnementale stratégique (ÉES).


Deux scénarios ont été soumis, le premier incluant 6500 puits durant une période de production de 75 ans, le second prévoyant 3900 puits sur une période de 56 ans.


Dans les deux cas, la période de production débuterait en 2020 sur l'île d'Anticosti, où des travaux d'exploration sont en cours en collaboration avec le gouvernement du Québec.


Lors d'un point de presse, jeudi avant une réunion des députés libéraux, M. Arcand a déclaré que les estimations soumises dans le cadre de la consultation sont crédibles.


Selon M. Arcand, dans l'éventualité d'une exploitation, le nombre de puits ne pourra excéder celui qui a été soumis aux citoyens.


«C'est ce que je crois comprendre à travers les études qui ont été faites jusqu'ici au niveau des puits», a-t-il dit.


M. Arcand a affirmé que ces précisions contredisent des spéculations précédentes qui établissaient le nombre de puits entre 15 000 et 16 000.


«D'après ce que j'ai vu comme rapport, il y a des territoires protégés, il y a des endroits où on ne peut pas forer sur l'île», a-t-il dit.


Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau a jugé jeudi qu'il était trop tôt pour se prononcer sur le nombre de puits envisagés dans le cadre de la consultation.


«Les études ne sont pas complétées il faudra qu'elles soient complétées, pour qu'on soit en mesure de mieux apprécier la situation, a-t-il dit. Pour l'instant, je pense que c'est prématuré de tirer des conclusions.»


Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a affirmé que le nombre de puits envisagé est acceptable compte tenu des dimensions et de la population de l'île.


«C'est une île où habitent 240 personnes et ce que je comprends, c'est que tous les habitants sont d'accord avec ça», a-t-il dit


M. Legault a affirmé que le Québec devrait s'empresser d'exploiter les hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.


«On doit respecter l'environnement, mais il est temps qu'on se mette à l'oeuvre, a-t-il dit. Je ne comprends pas que ce ne soit pas encore fait et je suis d'accord qu'on avance.»


La députée de Québec solidaire Manon Massé a expliqué que l'exploitation à Anticosti saccagerait l'île.


«J'espère que le gouvernement du Québec va arrêter d'investir notre argent là-dedans, c'est assez», a-t-elle dit.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Pas de pétrole à Anticosti, parfait, mais ce n'est qu'une étape

01/08/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Le Québec est arrivé au point de non-retour en matière de développement économique.

Anticosti: «nos impôts servent à freiner le Québec»

28/07/2017 | lesaffaires.com

Un paradoxe que déplore l’IEDM après la décision de Québec d’empêcher l’exploitation pétrolière sur l’île d’Anticosti.

À la une

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

AGRI-AGRO. L'industrie alimentaire cherche à s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs, de plus en plus...

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?