Les Canadiens délaissent graduellement la «télévision conventionnelle»

Publié le 11/07/2013 à 17:04, mis à jour le 11/10/2013 à 16:53

Les Canadiens délaissent graduellement la «télévision conventionnelle»

Publié le 11/07/2013 à 17:04, mis à jour le 11/10/2013 à 16:53

Par La Presse Canadienne

Seize pour cent des citoyens canadiens adultes disent ne plus regarder la télévision "conventionnelle", pour favoriser plutôt le visionnement d'émissions en ligne, selon un sondage mené par la firme comScore.

L'étude, commandée par Google, permet aussi d'apprendre que 45 pour cent des répondants affirment regarder à la fois la télévision traditionnelle et des émissions sur Internet. Seulement 35 pour cent des Canadiens ne regarderaient que la télévision dite conventionnelle. Quatre pour cent des citoyens disent ne pas du tout regarder le "petit écran", d'une façon ou d'une autre.

Les jeunes répondants au sondage sont davantage enclins à ne pas consommer d'émissions devant le téléviseur. Au sein de la tranche d'âge des 18-24 ans, il y a d'année en année de plus en plus de personnes qui ne regardent tout simplement plus la télévision, révèle le sondage.

Questionnés sur leur habitude de consommation d'émissions pour la prochaine année, 19 pour cent des répondants croient qu'ils visionneront davantage d'émissions sur Internet, alors que seulement six pour cent croient passer davantage de temps devant leur téléviseur.

Les adeptes de la télévision traditionnelle disent apprécier la qualité d'image de cette technologie, l'expérience d'écoute ainsi que la facilité d'accès aux émissions. Au contraire, les adeptes de l'Internet disent que leur consommation de vidéo en ligne est plus pratique et moins coûteuse.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.