Un homme arrêté pour des menaces envers une journaliste

Publié le 29/07/2020 à 14:51

Un homme arrêté pour des menaces envers une journaliste

Publié le 29/07/2020 à 14:51

Par La Presse Canadienne
Des girophares de police.

(Photo: 123RF)

Un homme a été arrêté par la Sûreté du Québec pour des menaces qu’il aurait proférées sur les réseaux sociaux à l’endroit d’une journaliste de TVA ayant été enlacée par deux hommes alors qu’elle effectuait un reportage en direct.

L’incident avec la journaliste s’est déroulé dimanche dernier, alors qu’elle couvrait une manifestation antimasques à Québec en lien avec la pandémie de COVID−19.

Un porte−parole de la SQ, Louis−Philippe Bibeau, a indiqué que le corps policier avait arrêté mardi un homme dans la vingtaine, originaire des Laurentides, relativement «à des menaces qu’il aurait tenues sur les réseaux sociaux».

Il a été libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Le dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) pour analyse, a indiqué M. Bibeau.

En conférence de presse, lundi à Montréal, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, avait dénoncé le fait que certains manifestants opposés au port du masque s’en sont pris à des journalistes.

Mme Guilbault avait jugé inacceptable ce genre d’incidents, notamment celui ayant touché la journaliste Kariane Bourassa.

La ministre a dit qu’elle avait été «très choquée» d’observer des centaines de manifestants à Québec et à Montréal défiler dans les rues au mépris des consignes de distanciation physique et du port du couvre−visage.

«Personne n’a le droit de mettre en danger les autres», a−t−elle insisté, soulignant que le gouvernement planche sur le «resserrement des mesures répressives».

À la une

Bourse: Wall Street au vert, attendant toujours un plan de relance

Mis à jour le 22/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine au vert, avant le dernier débat Trump-Biden.

Titres en action: Precision Drilling, Corus, Rogers, Coca-Cola...

Mis à jour le 22/10/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Abitibi: une importante mine d'or pourrait reprendre du service en 2021

L’une des plus importantes mines d’or en Abitibi−Témiscamingue, la mine Kiena, pourrait reprendre sa production en 2021.