Torstar met à pied plus de 50 employés, notamment à son édition pour tablette

Publié le 09/08/2016 à 16:36

Torstar met à pied plus de 50 employés, notamment à son édition pour tablette

Publié le 09/08/2016 à 16:36

Par La Presse Canadienne

Le propriétaire du Toronto Star met à pied plus de 50 travailleurs.


Dans une note transmise au personnel du quotidien, le président et éditeur David Holland a indiqué mardi que 22 employés, incluant 19 travailleurs à temps plein de la salle de nouvelle du «Toronto Star», perdraient leur emploi.


En outre, 26 employés temporaires, qui travaillent pour la plupart à l'édition pour tablette électronique «Star Touch», seront invités à quitter l'entreprise dans les prochains mois.


Selon un porte-parole du «Toronto Star», Bob Hepburn, quatre autres postes sont éliminés au sein de la chaîne de journaux Metro.


Ces nouvelles mises à pied surviennent dans un contexte où les revenus publicitaires des médias imprimés continuent de gruger le résultat de Torstar. 


Torstar a affiché, le mois dernier, une perte de 23,9 millions $ pour son deuxième trimestre.


Torstar détient un investissement dans La Presse canadienne dans le cadre d'une entente avec une filiale du quotidien Globe and Mail et de la société mère de La Presse.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: Air Canada, Québecor et Torstar

01/11/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Air Canada, Québecor et Torstar?

Vente de Corus: Fairfax se présentera-t-elle au marbre?

13/06/2018 |

Corus n'est pas une aubaine par rapport aux géants Viacom et Discovery, mais Fairfax pourrait se pointer le nez.

À la une

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

AGRI-AGRO. L'industrie alimentaire cherche à s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs, de plus en plus...

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?