Rien n'arrête Taxi, agence publicitaire de la décennie

Publié le 08/01/2011 à 00:00, mis à jour le 07/01/2011 à 14:02

Rien n'arrête Taxi, agence publicitaire de la décennie

Publié le 08/01/2011 à 00:00, mis à jour le 07/01/2011 à 14:02

" Rien n'arrête Taxi ", titre le magazine canadien Strategy Marketing, qui lui a décerné le titre d'agence de la décennie, elle qui a déjà raflé celui d'agence de l'année cinq fois en 10 ans.

Le magazine spécialisé a retenu plusieurs éléments pour appuyer cette reconnaissance, dont une rentabilité à toute épreuve, même en période de récession, des valeurs liées au travail qui poussent ses employés à se surpasser, des campagnes remarquables et primées, comme celles de Viagra et Telus, et une culture d'innovation. Et, au début des années 2000, alors que plusieurs agences fermaient leurs filiales aux États-Unis ou au Canada anglais, Taxi ouvrait la sienne à New York, puis à Toronto, à Calgary et, enfin, à Vancouver.

" Est-ce en raison de l'insécurité de notre industrie ? Toujours est-il qu'il y a trop de prix ! Mais celui-là, c'est mon préféré. On est très fiers ", dit Paul Lavoie, président du conseil et fondateur de l'agence, qui vient d'être achetée par le conglomérat britannique WPP, propriétaire entre autres des agences Young & Rubicam.

Son prix préféré, dit-il, parce qu'il reconnaît la constance tant dans la qualité du travail que dans la santé financière de l'agence, et ce, sur l'ensemble de la décennie. " Ce n'est pas rien ! Être constant pendant un trimestre, c'est déjà beaucoup, alors imaginez pendant 40. "

Cette constance était l'un de ses objectifs lorsqu'il a fondé l'agence Taxi, en 1992, avec des associés, après avoir quitté son poste de directeur de la création chez Cossette.

À la une

Ça rapporte d’investir dans des organismes communautaires

24/01/2022 | Emmanuel Martinez

Investir dans les organismes communautaires est bon pour l’économie, selon une étude de la firme AppEco.

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

24/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.