Québecor fustige la transaction Bell-Astral

Publié le 09/05/2012 à 15:14, mis à jour le 09/05/2012 à 15:23

Québecor fustige la transaction Bell-Astral

Publié le 09/05/2012 à 15:14, mis à jour le 09/05/2012 à 15:23

Par Mathieu Lavallée

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau. [Photo : Bloomberg]

Québecor se méfie de l’acquisition d’Astral Media par Bell parce qu’elle confère au conglomérat médiatique un contrôle sur un trop grand nombre de chaînes spécialisées selon le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau.

« Nous devons nous en inquiéter », a dit M. Péladeau lors d’une conférence de presse en marge de l’assemblée annuelle des actionnaires à Montréal ce midi. « Bell va contrôler 51 chaînes spécialisées. Il n’y a aucun autre endroit en Occident où un distributeur possède un aussi grand nombre de chaînes spécialisées », a-t-il précisé.

La situation devrait alarmer, non seulement les autorités, mais aussi les consommateurs « lorsque l’on regarde les pratiques d’affaires de Bell », a ajouté le dirigeant de Québecor.

Quelques petits distributeurs indépendants ont formé une alliance avec Cogeco et Telus pour déposer une plainte au Conseil canadien de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), rappelle M. Péladeau.

«Je contrôle tous les médias»


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Le budget fédéral rate de 14 G $ la cible pour 2018-2019

C'est un troisième manque à gagner de plus de 10 milliards $ en autant d’années.

Les ventes manufacturières ont reculé en juillet au Canada

Des reculs ont notamment été observés du côté de la transformation des métaux et du secteur automobile.

À surveiller: WSP, Cascades et Boyd

Que faire avec les titres de WSP Global, Cascades, et Boyd? Voici quelques recommandations d'analystes.