Netflix, Crave et Tou.TV bientôt soumis à la Loi sur la radiodiffusion

Publié le 03/11/2020 à 11:53

Netflix, Crave et Tou.TV bientôt soumis à la Loi sur la radiodiffusion

Publié le 03/11/2020 à 11:53

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, a déposé un projet de loi pour moderniser la Loi sur la radiodiffusion.

Le projet de loi prévoit la création d’une nouvelle catégorie d’entreprises de radiodiffusion, l’«entreprise en ligne», qui s’applique aux entreprises de transmission ou de retransmission d’émissions par internet comme Crave, Tou.tv, Netflix, Qub Musique et Disney Plus.

Ce changement viendra combler l’écart concurrentiel entre les radiodiffuseurs canadiens traditionnels et les radiodiffuseurs en ligne.

Il est prévu que ces modifications ajoutent jusqu’à 830 millions $ d’ici 2023 dans les coffres de l’État.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes recevra également de nouveaux pouvoirs en matière de collecte d’information et pourra imposer des sanctions administratives pécuniaires afin de favoriser le respect de la loi.

Ce projet de loi vient répondre à certaines recommandations contenues dans le rapport final du Groupe d’examen du cadre législatif en matière de radiodiffusion et de télécommunications, publié en janvier 2020.

Il ne fait aucune mention de la taxation des géants du web, qui devrait faire l’objet d’un tout autre projet de loi.

Dans une séance de breffage technique aux médias, des fonctionnaires ont fait savoir que ce dossier tombe dans la cour de la ministre des Finances, Chrystia Freeland.

 

Sur le même sujet

Netflix ouvrira un bureau au Canada

L'objectif est de faciliter la création de contenu au pays.

Ottawa sous-estime les revenus qu'il pourrait obtenir en taxant les services comme Netflix

Le gouvernement fédéral sous−estime les recettes fiscales qu’il pourrait tirer en taxant des services comme Netflix.

À la une

À surveiller: WSP, 5N Plus et Dye & Durham

Il y a 17 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de WSP, 5N Plus et Dye & Durham?

Vers le vert, au-delà du marketing

BLOGUE INVITÉ. Le développement durable, au-delà de l’image et des volontés du marketing, c’est un défi de taille.

Le prix médian pour un condo à Montréal atteint 436$/pi2 en 2020

BLOGUE INVITÉ. Le prix médian au pi2 des copropriétés sur l'île de Montréal a grimpé de 14% en 2020.