Lock-out appréhendé au Journal de Montréal

Publié le 16/12/2008 à 00:00

Lock-out appréhendé au Journal de Montréal

Publié le 16/12/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine
«Le lock-out semble imminent au Journal de Montréal», a déploré le président du STIJM, Raynald Leblanc.

«Nous sommes prêts à poursuivre les discussions pour renouveler notre convention collective dans le meilleur intérêt du Journal. Malheureusement, nous ne sentons pas cette même volonté du côté patronal», a-t-il ajouté.

Le STJIM souligne que plusieurs cadres ont été embauchés au cours de la dernière année et que de nouveaux chroniqueurs ont fait leur apparition dans les pages du journal.

Ce syndicat indique qu’il en serait à son premier conflit de travail depuis sa fondation en 1970. Il dénonce «une tradition de conflits dans les filiales de Quebecor depuis que Pierre K. Péladeau s'est joint à la direction de l'entreprise».

Le syndicat salue la décision rendue lundi par la Commission des relations du travail blâmant Quebecor Media pour l’utilisation des «scabs» durant le conflit au Journal de Québec.

La convention collective des 260 membres du STIJM vient à échéance le 31 décembre 2008.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Les entrepreneurs, ces héros

Édition du 21 Septembre 2019 | Marine Thomas

ÉDITO. It’s lonely at the top. Qu’on le veuille ou non, la dynamique change lorsqu’on grimpe les ...

Pour une intervention sensée en santé mentale

Édition du 21 Septembre 2019 | Simon Lord

DROIT DES AFFAIRES. Une des fortes tendances en matière de relations de travail cette année est celle des cas...

Catherine Dagenais, la première femme à la tête de la SAQ

18/09/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «N’hésitez pas à vous lancer, à dire à vos supérieurs ce que vous voulez apprendre», dit Mme Dagenais.