Le réseau Énergie devient NRJ

Publié le 06/07/2009 à 00:00

Le réseau Énergie devient NRJ

Publié le 06/07/2009 à 00:00

Par Denis Lalonde
Astral Média, qui possède la bannière Énergie, a conclu une entente avec la française Groupe NRJ, pour exploiter sa marque au Québec.



Les détails financiers de la transaction n’ont pas été révélés.



«C’est une entente de plusieurs années pour l’utilisation de la marque de commerce NRJ. L’accord va toutefois beaucoup plus loin et prévoit notamment des échanges de contenus et l’accès à des événements promotionnels partout en Europe», précise le vice-président programmation chez Astral Media Radio, André Lallier, en entrevue.



Le Groupe NRJ est un important diffuseur, mais également un producteur d’événements. NRJ Music Awards. Au niveau promotionnel, nous allons avoir accès à ces événements. Contenu audio, des entrevues exclusives d’artistes que nous allons pouvoir utiliser, même chose pour nous.



Selon M. Lallier, il ne s’agit pas de faire tourner de la programmation française sur les ondes d’Énergie: «À l’intérieur de nos émissions, avec nos animateurs, nous allons avoir accès à du contenu produit ailleurs. Par exemple, il y a quelques semaines, le groupe Green Day lançait un nouvel album. En studio à NRJ en France, le groupe a donné un concert acoustique de 45 minutes. Avec l’entente, nous allons pouvoir diffuser ce concert sur nos ondes», dit-il.



André Lallier ajoute qu’Astral Media ne s’est pas fixé d’objectif de gains de parts de marché avec cette entente, qui vise avant tout la pérennité du réseau: «Nous allons continuer de cibler le marché des 18-34 ans. Nous avons 10 stations et certaines d’entre elles sont numéro un dans leur marché. Nous nous attendons à réaliser des gains, mais je ne peux être plus précis, j’inventerais un chiffre», explique-t-il, précisant que les 10 stations d’Énergie au Québec comptent un total de plus de 300 travailleurs.



Le Groupe NRJ, le plus grand groupe de radio en France, est également présent dans 11 autres pays, incluant notamment la Belgique, l’Allemagne, l’Autriche, la Finlande, la Norvège, la Suède, la Suisse, l’Ukraine, la Russie, la Bulgarie et le Liban. La société a généré un chiffre d’affaires de 331,3 millions d’euros (537M$CAN) en 2008 et une perte nette de 4,6 millions d’euros (7,45M$CAN).



La nouvelle a été annoncée après la fermeture des marchés canadiens. Le titre d’Astral Média a terminé la séance sur une baisse de 48 cents (1,66%) à 28,49 dollars à la Bourse de Toronto.

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.