Le National Post pense à faire le ménage

Publié le 14/09/2010 à 16:33, mis à jour le 14/09/2010 à 17:29

Le National Post pense à faire le ménage

Publié le 14/09/2010 à 16:33, mis à jour le 14/09/2010 à 17:29

Par Mathieu Lavallée

Le National Post envisagerait de faire le ménage dans son personnel de rédaction.


Selon ce que rapporte le site Internet J-Source, l'ensemble du personnel de la salle de nouvelles s'est vu offrir une prime de départ. Les employés ont jusqu'à vendredi pour accepter.


Le National Post a refusé de commenter pour l'instant.


La nouvelle fait suite à d'autres offres de primes de départ et licenciements qui ont eu lieu chez d'autres médias de Postmedia, la nouvelle dénomination sociale des journaux de Canwest.


Le Globe and Mail a rapporté 20 départs au Edmonton Journal, et 20 autres au Calgary Herald déjà, et des propositions similaires ont été faites au Ottawa Citizen, au Vancouver Sun, au Vancouver Province.


Les employés du quotidien montréalais The Gazette ont également reçu une telle offre depuis le début du mois.


L'offre représente une façon de réduire les effectifs sans pour autant fermer les portes du National Post, en obtenant le départ de personnel qui envisageait de quitter de toute façon.


Selon les termes du programme offert par Postmedia, la direction se réserve le droit de sélectionner les employés qui pourront quitter avec une prime de départ.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Transat: je ne pleurerai pas...

BLOGUE INVITÉ. On a fait grand cas de l'entente de négociations exclusives de 30 jours entre Transat et Air Canada.

La conviction d'investir à long terme

BLOGUE INVITÉ. Investir peut ressembler à un tour de montagnes russes. Il est important de tenir le coup.