Le National Post pense à faire le ménage

Publié le 14/09/2010 à 16:33, mis à jour le 14/09/2010 à 17:29

Le National Post pense à faire le ménage

Publié le 14/09/2010 à 16:33, mis à jour le 14/09/2010 à 17:29

Par Mathieu Lavallée

Le National Post envisagerait de faire le ménage dans son personnel de rédaction.

Selon ce que rapporte le site Internet J-Source, l'ensemble du personnel de la salle de nouvelles s'est vu offrir une prime de départ. Les employés ont jusqu'à vendredi pour accepter.

Le National Post a refusé de commenter pour l'instant.

La nouvelle fait suite à d'autres offres de primes de départ et licenciements qui ont eu lieu chez d'autres médias de Postmedia, la nouvelle dénomination sociale des journaux de Canwest.

Le Globe and Mail a rapporté 20 départs au Edmonton Journal, et 20 autres au Calgary Herald déjà, et des propositions similaires ont été faites au Ottawa Citizen, au Vancouver Sun, au Vancouver Province.

Les employés du quotidien montréalais The Gazette ont également reçu une telle offre depuis le début du mois.

L'offre représente une façon de réduire les effectifs sans pour autant fermer les portes du National Post, en obtenant le départ de personnel qui envisageait de quitter de toute façon.

Selon les termes du programme offert par Postmedia, la direction se réserve le droit de sélectionner les employés qui pourront quitter avec une prime de départ.

À la une

À surveiller: Transcontinental, Teck Resources et Crescent Point Energy

09:28 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Transcontinental, Teck Resources et Crescent Point? Voici des recommandations d'analystes.

Les nouvelles du marché

08:36 | Refinitiv

Les sites polluants des sables bitumineux exemptés, Cenovus, Omicron et les raffineries américaines.

La Banque du Canada maintient son taux d'intérêt directeur à 0,25%

Il y a 56 minutes | La Presse Canadienne

La Banque du Canada a prévenu que la forte inflation continuerait de se manifester pendant la première moitié de 2022.