Le couperet tombe encore chez Transcontinental

Publié le 30/05/2016 à 14:26

Le couperet tombe encore chez Transcontinental

Publié le 30/05/2016 à 14:26

Par La Presse Canadienne

(Photo: Bloomberg)

Le couperet tombe de nouveau dans le secteur des médias de Transcontinental, qui licencie au total 65 personnes au Québec, dans les Maritimes et en Saskatchewan, où le groupe a vendu des journaux et fermé une imprimerie.

Annoncées lundi, ces nouvelles compressions s'ajoutent aux 52 postes de représentant publicitaire supprimés le mois dernier au Québec.

«Ce sont toujours des décisions difficiles à prendre évidemment, a expliqué la directrice des communications externes, Katherine Chartrand. Par contre, nous pensions qu'il s'agissait de décisions nécessaires pour maintenir la viabilité de nos activités à long terme.»

À l'instar de la majorité des groupes de presse, l'entreprise établie à Montréal a justifié ces licenciements par un marché publicitaire qui s'effrite année après année.

Au premier trimestre terminé le 31 janvier dernier, TC Transcontinental (Tor., TCL.A) a vu le chiffre d'affaires de son secteur des médias fléchir de 9,4% pour s'établir à 127 millions $. L'imprimeur et éditeur divulguera ses résultats du deuxième trimestre le 10 juin.

Au total, l'entreprise élimine 12 postes de rédaction à travers ses différentes publications et 23 autres dans l'Atlantique, où le secteur de la production est également touché.

«Plusieurs se trouvent dans un centre de production de mise en page situé à Saint-Jean de Terre-Neuve, qui fermera ses portes, a précisé Mme Chartrand. Le volume est transféré au centre de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.»

Du côté de la rédaction, les départs sont effectifs dès ce lundi. Au Québec, cette nouvelle restructuration fait passer à moins de 1500 le nombre d'employés, toutes fonctions confondues, dans les journaux locaux de l'entreprise.

Mme Chartrand n'a pas voulu dire s'il y aurait prochainement d'autres suppressions d'emplois dans le secteur des médias à court ou moyen terme.

Par ailleurs, en Saskatchewan, TC Transcontinental a vendu 13 journaux et propriétés web associées - qui comptent environ 100 employés - à Star News Publishing, qui imprime plus de 60 journaux communautaires en Alberta ainsi que dans l'ouest du Canada.

Cela fait en sorte que la société ne détiendra plus de journaux à l'ouest de l'Ontario.

«En Saskatchewan, il y avait peu de synergies avec le reste de nos actifs, qui, du côté des médias, se trouvent principalement au Québec, en Ontario et dans l'Atlantique», a précisé Mme Chartrand.

Étant donné que TC Transcontinental vend également à Star News Publishing un certain volume d'impression ainsi que de l'équipement, la société a décidé de fermer une imprimerie située à Saskatoon, où travaillent à temps plein 30 personnes.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Les profits de Transcontinental reculent au 2e trimestre

Transcontinental a affiché un bénéfice net du deuxième trimestre en baisse de près de 68% par rapport à l'an dernier.

À surveiller: Couche-Tard, Transcontinental et Mondelez

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Transcontinental et Mondelez?

À la une

La Fed résiste à la tentation de baisser les taux

Mis à jour à 14:28 | AFP

Malgré les pressions de Donald Trump, la Fed a choisi de garder son taux directeur inchangé entre 2,25% et 2,5%.

Pressée de toutes parts, la Fed n'est pas tout à fait prête mercredi à baisser les taux

10:28 | AFP

La Banque centrale américaine (Fed) devrait encore résister à assouplir sa politique monétaire mercredi.

McDonald's teste de nouveaux emballages «verts» au Canada

Édition du 15 Juin 2019 | Les Affaires

INDUSTRIE DE L'EMBALLAGE. Des arches dorées teintées vertes? McDonald testera de nouvelles solutions d’emballages ici.