Le chef de la direction de Disney démissionne immédiatement

Publié le 25/02/2020 à 17:22

Le chef de la direction de Disney démissionne immédiatement

Publié le 25/02/2020 à 17:22

Par La Presse Canadienne

Bob Iger quitte le poste immédiatement. (Photo: Kin Cheung/ La Presse canadienne)

Le géant américain du divertissement Walt Disney (DIS) a annoncé mardi la nomination de Bob Chapek au poste de chef de la direction, en remplacement de Bob Iger, qui quitte le poste immédiatement.

M. Chapek était jusqu’à tout récemment président de la division des parcs d’attraction de Walt Disney. 

M. Iger deviendra président exécutif de l’entreprise, et conservera ce poste jusqu’à la fin de son contrat, le 31 décembre 2021.

Le chef de la direction sortant a estimé qu’il s’agissait d’un « moment optimal » pour démissionner, après l’acquisition récente d’actifs de Fox et le lancement de la plateforme de diffusion en continu Disney Plus, en novembre.

M. Chapek n’est que le septième chef de la direction de l’histoire de Disney.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Disney reporte une nouvelle fois la sortie de «Mulan»

29/06/2020 | AFP

Disney a décidé de repousser pour une nouvelle fois la sortie de «Mulan», cette fois pour la mi-août.

Titres en action: Facebook, Freshii, Corus Entertainment, Amazon, GAP

Mis à jour le 26/06/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour à 16:49 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...