La Presse précise ses pertes et demande 37 départs

Publié le 08/11/2018 à 12:35

La Presse précise ses pertes et demande 37 départs

Publié le 08/11/2018 à 12:35

Par François Pouliot

Le quotidien La Presse fournit pour la première fois quelques précisions sur sa situation financière et lance un programme de départs à la retraite par lequel elle souhaite l'élimination de 37 postes.

En assemblée avec les employés ce matin, le président Pierre-Elliott Levasseur a indiqué que l'entreprise avait été en mesure de réduire ses dépenses de 10 M$ l'an dernier, mais que les pertes enregistrées demeuraient toujours supérieures à l'économie obtenue.

Pour la première fois, le quotidien reconnaît donc qu'il perd actuellement plus de 10 M$ par année.

Dans des notes publiées au printemps et au mois d'août, un analyste de Marchés mondiaux CIBC, Paul Holden, évaluait que l'entreprise perdait entre 10 et 14 M$ par trimestre et que sur une base annuelle, elle pouvait avoir perdu entre 30 et 50 M$.

Les notes ne précisaient cependant pas si les déficits des régimes de retraite étaient inclus dans le calcul. Dans sa nouvelle structure à but non lucratif, l'entreprise n'a pas à assumer ces déficits, Power Corp. ayant accepté de les conserver à sa charge.

Afin de comprimer ses dépenses, La Presse souhaite maintenant obtenir 37 départs à la retraite et offrira des indemnités équivalentes à 3 semaines de salaire par année de service, jusqu'à un maximum de 18 mois.

Advenant la non-atteinte de l'objectif, des coupes devront avoir lieu dans l'entreprise.

 

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en AmérIque du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

Il y a 54 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.